Maroc

Mise en place d’une coalition sécuritaire de lutte contre le crime organisé

Une coalition sécuritaire internationale de lutte contre le crime organisé et transfrontalier a été mise en place dimanche à Abou Dhabi, à l’initiative de sept pays dont le Maroc, rapporte l’agence émiratie de presse.

Les sept pays ont convenu lors d’une réunion de leurs ministres de l’Intérieur et de leurs représentants de la mise en place de cette coalition, dont le secrétariat général siègera à Abou Dhabi.
Le Maroc a été représenté à cette réunion par Noureddine Boutayeb, wali secrétaire général du ministère de l’Intérieur. Cette coalition comprend l’Italie, l’Espagne, le Sénégal, le Bahreïn, le Maroc, outre les deux États fondateurs, à savoir la France et l’État des Émirats arabes unis (EEAU).


Elle se fixe pour objectif de favoriser l’action commune pour lutter contre le crime organisé et transfrontalier dans ses différentes formes et de consolider les moyens de prévention et de durabilité de la paix et de la sécurité dans les pays membres, dans l’optique de favoriser le développement et la prospérité de leurs peuples.

La coalition œuvrera également à renforcer la coopération entre les États membres en matière sécuritaire et tirer profit de l’expertise et des informations disponibles afin de contribuer à la consolidation de la paix internationale et la sécurité des peuples du monde.

Les nouveaux défis d’ordre sécuritaire requièrent davantage de coopération internationale et une mobilisation optimale en vue de faire face à l’ensemble des défis et de promouvoir l’action policière et sécuritaire basée sur l’effet anticipatif, a expliqué à cette occasion Cheikh Saïf Ben Zayed Al Nahyan, vice-président du Conseil des ministres, ministre émirati de l’Intérieur.

«Nous vivons aujourd’hui un événement majeur avec la création d’une alliance sécuritaire internationale entre des pays frères et amis qui font face à des défis identiques», a-t-il précisé en notant que cette décision de fédérer les efforts illustre clairement cette volonté de faire face aux dangers qui s’imposent.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page