Maroc

Maroc-Colombie : la coopération se renforce

Les Marocains seront exemptés de visa d’entrée en Colombie. Nasser Bourita et son homologue colombienne ont aussi signé un accord portant sur les services aériens ainsi qu’un mémorandum visant la lutte contre le trafic de drogues.

Les relations entre le Maroc et la Colombie, déjà au beau fixe, se sont renforcées avec la signature de deux accords bilatéraux et deux mémorandums d’entente lors d’une visioconférence tenue mardi entre le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et la ministre des Relations extérieures de la Colombie, Claudia Blum.


Le premier accord vise à organiser progressivement l’ouverture des marchés aériens du Maroc et de la Colombie. Le deuxième accord a trait à l’exemption mutuelle de visa pour les détendeurs de passeports ordinaires et de passeport diplomatique pour les séjours de courte durée (90 jours). Les deux pays comptent également unir leurs efforts en matière de lutte contre le problème mondial des drogues. Ainsi un mémorandum d’entente a été paraphé afin de renforcer la coordination entre les deux pays en la matière. Un autre mémorandum d’entente a été signé, cette fois-ci par les directeurs respectifs de l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) et l’Agence présidentiel de coopération internationale de Colombie (APC-Colombia). Il vise à « établir une relation de coopération entre les agences de coopération des deux pays dans le cadre de la coopération Sud-Sud en mettant en œuvre des initiatives de coopération académique, culturelle, scientifique et technique, et encourageant l’échange d’expériences, la gestion et l’échange d’expertise et du savoir-faire dans les domaines prioritaires identifiés par les deux parties». La signature de ces deux accords a été l’occasion pour les chefs de diplomatie du Maroc et de la Colombie d’examiner les nouvelles perspectives liées au partenariat bilatéral dans plusieurs domaines.

Rappelons à cet égard que la 2e réunion de la Commission mixte Maroc-Colombie, qui s’est tenue à Rabat le 13 février 2020, a été couronnée par le lancement d’un programme de coopération technique, scientifique et culturelle et l’identification de plusieurs secteurs prioritaires. Quant à la troisième réunion des consultations politiques (le 14 février 2020), elle a accordé une attention particulière au renforcement des relations avec le Maroc, considéré en tant que partenaire stratégique dans la région. Le Maroc et la Colombie entendent, par ailleurs, poursuivre «la dynamique de coopération sectorielle avantageuse et diversifiée entre Bogota et Rabat, en tirant pleinement profit du grand potentiel dont disposent les deux pays dans différents domaines prioritaires, tels que l’agriculture, le tourisme, l’artisanat, la sécurité, et la culture». 

Jihane Gattioui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page