Maroc

Marine royale : Banco Santander financera la construction d’un patrouilleur

Le gouvernement a donné son accord pour bénéficier d’un prêt de 95 millions d’euros auprès de Banco Santander. Ce montant devrait financer un contrat signé par le Maroc et l’acteur espagnol Navantia en juillet 2021. Il concerne, en effet, la construction d’un navire de surveillance côtière (BVL), un patrouilleur de la classe Avante 1800, qui coûterait 130 millions d’euros. Le navire en question devrait été livré au terme de trois ans et demi de travaux. Pour rappel, le Maroc avait lancé, en avril 2020, un appel d’offres pour la construction d’un navire de surveillance côtière, remporté par l’espagnol Navantia.

En effet, ce type de patrouilleur de haute mer est conçu pour les tâches de surveillance et de sauvetage côtier, et composé également d’un pont pour accueillir les hélicoptères. Les travaux de construction devraient nécessiter un million d’heures de travail pour les chantiers navals de la baie de Cadix, soit environ 250 emplois au cours des trois prochaines années et demi.

Le patrouilleur en question représentera une force nationale dans le domaine de la sécurité maritime, en plus d’être un outil primordial et efficace dans la lutte contre l’immigration clandestine, un sujet qui relève de la plus haute importance tant pour le Maroc que pour les pays de l’autre rive méditerranéenne, notamment l’Espagne.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Dossiers d’investissement : réduction de 45% de la paperasse à partir de 2023



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page