Maroc

Les médecins du sport font le point

Le 9e Congrès national de la médecine du sport se tient les 6 et 7 mars. La protection des sportifs de tous âges et la sécurité des sportifs de haut niveau restent les principaux enjeux.


«La médecine du sport, réalités et perspectives»: telle est la thématique de la 9e édition du Congrès national de la médecine du sport, organisé conjointement par l’Association marocaine de médecine du sport (AMMS) et l’Ordre national des médecins. Le congrès, qui se tient les 6 et 7 mars, est placé sous l’égide du ministère de la Santé et relève des missions de l’AMMS, «au regard de son rôle fédérateur de toutes les composantes de la santé et de la sécurité des sportifs, notamment les associations des médecins du sport ainsi que toutes les parties intéressées», indique Oussama Boughaleb, président de l’AMMS.

Principalement axé mise à jour des connaissances et approfondissement de la réflexion sur l’exercice de la médecine du sport, ce 9e congrès sera ponctué par plusieurs ateliers visant à améliorer les conditions d’exercice des médecins «qui œuvrent dans des conditions difficiles et parfois pénibles», précise Boughaleb.

La participation massive aux travaux de ce 9e congrès, qui se tiendra au siège de l’Ordre national des médecins de Rabat, devront aussi clarifier le calendrier des formations programmées pour la période 2019-2020. L’événement sera l’occasion d’évaluer les aspects législatifs et obligations contractuelles des médecins du sport, mais aussi d’établir un état des lieux «avec le projet de création d’une filière d’enseignement universitaire de la médecine du sport». D’autres questions seront traitées durant le congrès, notamment la lutte antidopage au Maroc. Une liste de recommandations sera émise à l’issue de la clôture des ateliers pratiques qui seront tenus en plénière. À noter qu’au niveau national, parmi les centres médico-sportifs figurent le Centre national de médecine du sport et les centres médico-sportifs régionaux, qui assurent les missions qui leur ont été attribuées, notamment le suivi médical et dentaire des sportifs et la mise à jour de leur livret médical. L’accompagnement des fédérations sportives pour l’établissement de commissions médicales fonctionnelles figure aussi parmi les mesures prévues par les professionnels de la médecine sportive. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page