Maroc

Les écosystèmes de l’offshoring créeront 60.000 emplois directs

 


Le lancement des écosystèmes du secteur de l’offshoring contribuera à la création de 60.000 nouveaux emplois directs à l’horizon 2020, a indiqué, hier jeudi à Rabat, le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy.

Les écosystèmes de l’offshoring devraient également générer 18 MMDH de chiffre d’affaires à l’export de services additionnels et drainer des investissements d’un montant de 1,5 MMDH, a précisé Elalamy, lors d’un point de presse suite à la cérémonie de signature des contrats de performance 2016-2020 y afférents, sous la présidence du chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane.

Ces écosystèmes concernent cinq filières de l’offshoring, à savoir le CRM (Customer Relationship Management), portant sur les activités de gestion des relations clients, le BPO (Business Process Outsourcing), intéressant l’externalisation des processus d’une entreprise, l’ITO (Information Technology Outsourcing), touchant l’externalisation des métiers liés aux TIC. Il s’agit aussi de l’ESO (Engineering Service Outsourcing), qui couvre les activités d’ingénierie et de R&D et le KPO (Knowledge Process Outsourcing), portant sur l’externalisation des activités stratégiques ayant un contenu de «savoir».

La mise en place de ces écosystèmes permettra la montée en gamme du secteur de l’offshoring à travers l’amélioration de la compétitivité des acteurs et le ciblage de nouvelles filières à haute valeur ajoutée, a fait savoir le ministre.

Les contrats de performance 2016-2020 pour accompagner le déploiement de ces écosystèmes ont été signés par Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l’Économie et des finances Mohamed Boussaid, ainsi que le directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion Abdellatif Zaghnoun, le président du Conseil de surveillance de l’Agence spéciale Tanger Méditerranée Fouad Brini, le président de l’Association marocaine de la relation client Youssef Chraibi et la présidente de la Fédération des technologies de l’Information, des télécommunications et de l’offshoring Saloua Karkri Belkeziz.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page