Maroc

La région active la convention avec RAM

Le Conseil régional Souss-Massa s’engage à injecter 11 MDH pour que RAM active la convention de partenariat portant sur le renforcement de la liaison aérienne entre Casablanca et Agadir. L’aller simple Casablanca-Agadir coûtera 550 DH à compter d’avril.


La convention de partenariat pour le renforcement de la liaison aérienne entre Casablanca et Agadir, déjà validée lors de la session ordinaire d’octobre 2017 du Conseil régional ​Souss-Massa a subi des changements. C’est du moins ce qui ressort de la nouvelle mouture de cet accord qui sera, une nouvelle fois, soumis à l’approbation, lundi 5 mars, à Agadir, lors des travaux de la session de mars du Conseil régional. Le Conseil régional Souss-Massa s’engage à injecter 11 MDH de plus afin d’activer cette convention par RAM ou l’une de ses filiales pour la période allant du 1er avril 2018 au 31 octobre 2021.

À l’échéance de cette convention qui mobilise un montant global de 46 MDH, au lieu de 50 MDH, précédemment fixés, le ministère de tutelle mobilisera sa quote-part habituelle se chiffrant à 10 MDH via le service d’État géré de manière autonome (SEGMA) alors que celle de l’ONMT qui a été de 18 MDH a été remplacée par celle du Conseil régional à hauteur de 36 MDH par an mais avec des ajustements. En effet, le prix passera de 500 à 550 DH aller/simple Agadir-Casablanca alors que le nombre de rotations aériennes a été plus au moins réduit d’une moyenne journalière de 6 à 5 vols par jour. Dans le détail, le soutien financier des partenaires pour la desserte de la ligne aérienne Casablanca-Agadir sera déterminé en fonction du taux de remplissage quadri semestriel moyen (des passagers payants) et du nombre de rotations entre les deux villes effectivement réalisées. À cet égard, la structure tarifaire de vente de billet en classe économique incluant les taxes aéroportuaires et hors pénalités a été établie de manière à ce que le soutien financier des partenaires compense la différence entre les coûts prévisionnels habituellement constatés et les tarifs fixés par la convention.

En chiffre, l’aller-retour entre Casablanca et Agadir a été fixé à 1.100 DH TTC et 550 DH TTC pour l’aller simple. Les billets émis ne seront pas remboursables et restent échangeables auprès des comptoirs de RAM sans paiement de pénalités pour le premier changement mais à partir du second changement, une pénalité de 250 DH sera imposée par parcours et 500 DH de pénalités en cas de No Show (la non présentation du passager qui achète son billet à la date du départ du vol). Pour la classe affaire, le prix se situe à 2.200 DH TTC et 1.100 DH TTC respectivement pour l’aller/retour et l’aller simple alors que les billets émis seront remboursables moyennant le paiement d’une pénalité de 500 DH et restent échangeables auprès des comptoirs de RAM sans paiement de pénalité. S’agissant des engagements de RAM, la compagnie assurera à compter du 1er avril 2018, 39 vols directs par semaine à bord d’ATR ou Boeing entre Casablanca et Agadir, sauf en cas de force majeure (conditions météorologiques, pannes techniques et grèves…). Compte tenu de l’importance de la destination Agadir dans le réseau RAM, du volume de vols entre Casablanca et Agadir et les contraintes de programmation d’un réseau, Royal Air Maroc procédera aux aménagements adéquats en termes d’avion et d’horaires programmés.

Pendant le Ramadan,  RAM procéderait à une réduction de vols dans la limite de 40% du volume total programmé après accord avec la Wilaya, 15 jours, au moins avant la date de la réduction. Dans le cas d’un déficit de plus de 2 mois dans un même quadrimestre dûment justifié, RAM peut demander par écrit la tenue du comité de pilotage pour statuer sur la baisse du nombre de fréquences hebdomadaires. Une campagne de communication et de promotion sur les vols subventionnés sera lancée et financée par le Conseil régional Souss-Massa à hauteur de 3 MDH. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page