Maroc

Investissements : une nouvelle fournée pour plus de 36 MMDH

La Commission nationale des investissements a approuvé 4 projets de conventions et 1 avenant à une convention dans le cadre du dispositif principal instauré par la nouvelle charte de l’investissement. Les projets adoptés portent sur un montant global de 36,4 MMDH, permettant la création de 14.500 emplois, dont 1.900 directs et 12.600 indirects.

Et de quatre pour la Commission nationale des investissements instituée dans le cadre de la nouvelle charte de l’investissement entrée en vigueur en mars 2023. Au terme de cette 4e réunion de la Commission nationale des investissements, tenue au milieu de la semaine dernière, ladite commission a approuvé 4 projets de conventions et 1 avenant à une convention dans le cadre du dispositif principal instauré par la nouvelle charte de l’investissement. Les projets approuvés portent sur un montant global de 36,4 MMDH, permettant la création de 14.500 emplois, dont 1.900 directs et 12.600 indirects.

Parmi ces projets, deux sont portés par le groupe OCP et réalisés dans le cadre du programme d’investissement vert du groupe, présenté devant le Roi Mohammed VI en décembre 2022. Les principaux secteurs concernés par les projets approuvés sont la chimie/parachimie et les mines, qui représentent respectivement 60% et 38% du montant total approuvé. Les autres projets portent sur les secteurs de l’automobile et de l’enseignement supérieur.

Chimie/parachimie : principal pourvoyeur d’emplois
De même, le secteur de la chimie/parachimie est le principal pourvoyeur d’emplois parmi les projets approuvés lors de cette réunion avec la création de 9.600 emplois directs et indirects, soit 67% du total des emplois, suivi du secteur des mines (30%) et de celui de l’automobile (2,5%).

Par la même occasion, la commission a octroyé le «caractère stratégique» à cinq nouveaux projets, dans les secteurs de la mobilité électrique et de la production d’équipements relatifs aux énergies renouvelables.

projets seront soumis à l’étude par une commission technique spécialisée avant leur approbation définitive par la Commission nationale des investissements. Au total, les quatre commissions ont cumulé un investissement de l’ordre de 152 MMDH, ce qui permettra de générer, à terme, près de 25.270 emplois directs en vue d’inverser la configuration de la répartition actuelle des investissements totaux, d’ici 2035, d’un tiers pour le public à deux tiers pour le privé.

L’évolution des  indicateurs
Dans le détail, le nombre de projets validés est passé de 21 projets lors de la première commission à 19 durant la deuxième pour se situer à 42 projets suite à la tenue de la troisième commission nationale, ainsi que 4 projets de conventions et 1 avenant à une convention dans le cadre de cette quatrième réunion.

Par ailleurs, le montant de l’investissement s’est élevé à 76,7 MMDH, lors de la première commission qui avait atteint un montant record, grâce aux projets de l’OCP inscrits dans son programme d’investissement vert sur la période 2023-2027. Quand aux montants validés, durant la deuxième et la troisième commission, ils ont cumulé respectivement 31,5 et 7,4 MMDH avant que ces chiffres n’atteignent 36,4 MMDH lors de la quatrième commission. Par ailleurs, au cours de la réunion, Aziz Akhannouch a réaffirmé la priorité du gouvernement au soutien à l’investissement national et à la création des opportunités d’emploi.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page