Maroc

Infrastructures routières : Ifrane et Sefrou accélèrent la cadence

Les provinces de Sefrou et d’Ifrane accélèrent les chantiers de mise à niveau des infrastructures routières, pour mieux se préparer aux chutes de neige de la saison hivernale. Dans ce cadre, 215 MDH ont été accordés aux opérations de maintenance et de mise à niveau des services de sécurité de la Route nationale n° 13.

Les autorités locales des provinces de Sefrou et Ifrane accélèrent les chantiers de mise à niveau des infrastructures routières pour mieux se préparer aux chutes de neige de la saison hivernale. Actuellement, plusieurs opérations de maintenance et de mise à niveau des services de sécurité sont en cours de réalisation dans les routes reliant les deux provinces aux villes de Fès et Meknès. Les travaux concernent principalement la Route nationale n° 13 (RN 13), qui a bénéficié d’un investissement de l’ordre de 215 MDH. En parallèle, la Direction provinciale de l’équipement, du transport et de la logistique d’Ifrane se prépare au lancement d’un projet de triplement entre Azrou et Habri (8 km) pour un montant de 34 MDH. La RN 13 a fait l’objet de travaux d’élargissement et de renforcement sur deux sections. La première, dotée d’un investissement de 25 MDH, relie Azrou à El Hajeb sur 8 km, alors que la deuxième, qui a mobilisé un montant de 67 MDH, se situe entre Timahdite et la province de Midelt, sur une distance de 19 km. Les travaux ont concerné également l’élargissement et le renforcement de la Route provinciale 7.311 reliant la RN 8 à Aïn Leuh, sur une distance de 10 km pour un investissement de 20 MDH et le renforcement de la RP 7.215 reliant la RN 13 à Aïn Leuh, sur une distance globale de 38 km, mobilisant une enveloppe de 44 MDH. Les travaux continuent également entre Habri et Timahdite, avec l’aménagement de plusieurs tronçons sur une distance de 22 km pour un montant de 72 MDH. En parallèle, la province d’Ifrane a connu des travaux concernant la réparation des dégâts causés par les crues pour un coût de 11 MDH. Deux opérations ont été achevées, et la troisième est en cours de démarrage.


158 MDH entre 2017-2018
Il faut rappeler que durant l’exercice 2017-2018 la province d’Ifrane a mobilisé une enveloppe de l’ordre de 158 MDH pour le renforcement des infrastructures routières. Selon des données de la Direction provinciale de l’équipement, du transport et de la logistique d’Ifrane, ces projets portent essentiellement sur la construction d’ouvrages d’art, la consolidation de certains axes routiers et l’entretien des pistes. Les projets d’investissements concernent, entre autres, la construction du pont Timahdite sur Oued Guigou, avec une enveloppe budgétaire de 12 MDH, la consolidation de la Route nationale n° 13 reliant Timahdite à la localité d’Ait Oufella pour un coût estimé à 71 MDH, le renforcement de la route n° 8 reliant El Hajeb et Azrou (8 MDH), l’extension de la route provinciale n° 7.217, située entre Azrou et Ain Leuh (58 MDH), outre la route n° 5.016 entre la commune de Dayt Aoua et le lac Hachlaf (9 MDH). Par ailleurs, la Direction provinciale de l’équipement, du transport et de la logistique d’Ifrane a lancé un vaste programme de maintenance et d’élargissement du réseau routier de la province. Ce programme vise tout particulièrement la sauvegarde du patrimoine routier, l’amélioration des conditions de la circulation et de la sécurité des usagers sur des routes adaptées au trafic. Des travaux sont, en effet, en cours et concernent quelque 65,7 km pour une enveloppe budgétaire globale de 80,4 MDH.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page