Maroc

Finéa confirme le prêt de la BEI

L’année 2016 démarre avec une nouvelle manne de financement pour les TPME. Finéa confirme officiellement le prêt de 200 millions d’euros accordé par la banque européenne de développementet décline un agenda prévisionnel selon lequel la nouvelle ligne de financement, en cours de négociation, devrait être contractualisée au premier trimestre 2016.


Finéa renforce son action d’accompagnement des TPME en décrochant un prêt de 200 millions d’euros, accordé par la Banque européenne d’investissement (BEI). La filiale de la CDG confirme officiellement cette information aux ÉCO déclinant un agenda prévisionnel de contractualisation. «La nouvelle ligne de financement, avec la BEI, est toujours en cours de négociation pour une contractualisation qui devrait intervenir au premier trimestre 2016», explique le management de Finéa. Et d’ajouter que «l’objectif de cette ligne de financement, est d’apporter des ressources financières supplémentaires à la place bancaire, suivant un référentiel bien défini et des conditions très avantageuses, dans le but de faciliter l’accès des entreprises au financement de leur trésorerie et de leur investissement».

Plus concrètement, il s’agit pour les PME exprimant un besoin en fonds d’avoir une nouvelle manne de financement en recourant à un intermédiaire financier, en l’occurrence Finéa, qui se chargera de mettre à leur disposition les capitaux nécessaires pour assurer leur processus de développement et stimuler leur compétitivité via des emprunts. Placée dans son contexte, cette ligne de financement, en stade final de négociation avec BEI, représentera une nouvelle action de Finéa visant à soutenir l’investissement productif au Maroc. Outre les marchés publics et toujours dans le cadre de sa mission d’intérêt général, Finéa intervient selon différentes formes se fixant comme objectif de démocratiser l’accès des entreprises au financement bancaire et ce notamment via l’activité de refinancement. Rappelons que deux lignes de refinancement avaient été signées entre 2013 et 2015. 

La première de 200 millions d’euros a été signée avec KfW qui a permis de financer 2100 PME via le secteur bancaire et la deuxième ligne de financement avec KfW avait été annoncée a été le 25 novembre dernier pour un montant de 150 millions d’euros. Notons que cette politique de refinancement auprès des bailleurs de fonds internationaux s’inscrit dans le plan stratégique de développement 2013-2017 de Finéa. Il s’agit là pour Finéa d’élargir son champ d’intervention au profit des TPE/PME, ceci en augmentant son volume des crédits accordés, sous forme de financements par signature, refinancement et co-financement. Les résultats 2015 de Finéa semblent confirmer cette dynamique puisque au premier semestre 2015, la filiale de la CDG enregistrait un résultat net à 24,5 millions de DH, soit une hausse de 48% et un chiffre d’affaires de 52,8 millions en hausse de 38% en glissement annuel. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page