Maroc

Fès: la ville prépare de grands projets pour 2022

Le Conseil communal de Fès prépare sa première session ordinaire de l’année 2022, au cours de laquelle il sera question de la création de deux nouvelles Sociétés de développement local (SDL), en l’occurrence «Fès Mawarid» et «Fès mobilité et déplacements urbains». Autres points à l’ordre du jour : le renouvellement de la convention de partenariat avec la RADEEF, portant sur l’exploitation de l’énergie électrique issue du biogaz de la décharge contrôlée de la ville, et le projet d’une nouvelle gare routière.

Le Conseil communal de Fès tiendra, le 7 février, sa première session ordinaire au titre de l’année 2022 au cours de laquelle il sera procédé à l’adoption de plusieurs projets et accords de partenariat pour le développement économique et social de la ville. Une occasion, pour le nouveau maire, de tracer ses priorités pour l’année 2022.


Ces projets portent, en particulier, sur la création d’une nouvelle Société de développement local (SDL), «Fès Mawarid», qui centralisera les recettes propres de la Commune, une SDL «Fès mobilité et déplacements urbains», le renouvellement de la convention de partenariat avec la RADEEF (pour l’exploitation de l’énergie électrique issue du biogaz de la décharge contrôlée de la ville), la création d’une nouvelle gare routière et le lancement des études appropriées.

Les membres de la commune auront également à valider, parmi les 46 points à l’ordre du jour de la prochaine session du conseil, un projet pour l’acquisition de deux terrains destinés, respectivement, à l’édification d’un nouvel abattoir et à un marché de poissons, avec le lancement des études préalables.

Il faut rappeler que le marché communal de gros de poisson, réalisé sous le mandat de Hamid Chabat (2003-2015) est resté inexploité.

En effet, une étude du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime ayant jugé que cette infrastructure ne répondait pas aux normes d’hygiène et de salubrité, il avait été décidé d’en construire une nouvelle. Dès lors, les mareyeurs de la ville de Fès vendent leurs produits à même leurs véhicules, voire sur les trottoirs jouxtant ledit marché, situé dans l’arrondissement de Bensouda. La gare routière de Fès, faisant partie de celles qui accueillent les flux de passagers les plus importants à l’échelle nationale, a atteint un seuil de saturation.

Aussi, le conseil a décidé de lancer les études nécessaires à la création d’une nouvelle gare aux normes internationales. En attendant la concrétisation de ce projet ambitieux, la commune a mis en place un CPS dédié à la gestion et à la rénovation de la gare actuelle et opté pour la création d’une Société de Développement Local (SDL), «Gare routière des voyageurs Fès», au capital de 1 million de dirhams.

Le rôle de cette SDL sera limité à la gestion et à l’exploitation des services de la future gare, ainsi qu’à la réalisation des études y afférentes.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page