Maroc

Errachidia : la région de Drâa-Tafilalet engagée pour son développement

Les autorités et opérateurs locaux ont souligné l’importance de fournir des efforts soutenus pour le développement économique et social de la région. Un développement qui s’appuie sur le Programme de développement régional et le Schéma régional d’aménagement du territoire de Drâa-Tafilalet.

Prendre son destin en mains. C’est le credo des participants à une réunion de concertation sur le Programme de développement régional (PDR) et le Schéma régional d’aménagement du territoire (SRAT) de Drâa-Tafilalet, tenue mardi à Errachidia. Ces derniers ont, en effet, souligné l’importance de fournir des efforts soutenus pour le développement économique et social de la région. Ces efforts sont nécessaires pour réaliser le développement global de la région dans plusieurs secteurs stratégiques, ont-ils ajouté lors de cette cinquième réunion après celles organisées à Tinghir, Zagora, Midelt et Ouarzazate, dans le cadre des consultations régionales sur le PDR et le SRAT. À cette occasion, le wali de la région de Drâa-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia, Bouchaab Yahdih, a salué l’adoption par le Conseil de la région d’une approche participative et proactive pour relever les défis liés aux priorités de développement de la région.


De nombreux atouts
Le wali de Drâa-Tafilalet a, notamment, évoqué les efforts déployés pour désenclaver la région, y créer une université, renforcer son attractivité économique et assurer la convergence des initiatives de développement menées par les différents départements concernés. Il a mis en exergue l’importance accordée à plusieurs secteurs au niveau de la région de Drâa-Tafilalet, notamment le cinéma, les mines, l’artisanat, l’agriculture et le patrimoine immatériel. Pour sa part, le président du Conseil de la région de Drâa-Tafilalet, Hro Abrou, a souligné que des efforts importants sont déployés pour promouvoir la situation socio-économique de la région, notamment dans les secteurs de la santé, l’enseignement, le transport et l’équipement. Il a évoqué, dans le même cadre, les mesures mises en place pour le désenclavement du monde rural, la généralisation de l’approvisionnement en eau potable, le renforcement des dessertes aériennes vers les aéroports de la région, le développement du tourisme, la lutte contre la déperdition scolaire, ainsi que l’appui au secteur de l’éducation et aux associations et clubs sportifs. Hro Abrou a relevé que le futur PDR de Drâa-Tafilalet prendra en considération les développements liés à la propagation du Covid-19, les stratégies sectorielles et le rapport de la Commission spéciale sur le Nouveau modèle de développement (NMD). Lors de cette rencontre, un exposé a été présenté sur les conclusions de l’étude sur la vision stratégique de développement de la région et les axes des futurs Programme de développement régional et Schéma régional d’aménagement du territoire de Drâa-Tafilalet.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page