Maroc

Crise sanitaire: Cacophonie dans la communication à Agadir

Incohérence ? C’est ce qui ressort d’une mise au point rendue publique, le jeudi 23 avril, par la Direction régionale de la Santé à Agadir au sujet d’un article publié, le 21 avril , sur les colonnes du quotidien les Inspirations ÉCO titré «Soutien aux soignants.Les hôteliers d’Agadir offrent leur aide»

Dans sa mise au point, la Direction de la Santé a reproché au journal le fait de mentionner que le Comité de veille préfectorale ait mobilisé, avec ses partenaires locaux, un centre d’accueil (résidence touristique, initialement) à Agadir pour la réception de personnes infectées par le Covid-19. Dans ce sens, il est à souligner que cette affirmation émane d’un communiqué officiel. Il a été envoyé, le 19 avril, par le Comité de veille préfectorale. Cette même information a été relayée par plusieurs médias puisqu’elle a été reçue d’une source officielle, censée être crédible, en l’occurence le Comité de veille préfectorale.


Contrairement aux éclaircissements de la Direction régionale de la Santé, mentionnant que la résidence accueille uniquement des personnes ayant fréquenté des cas confirmés, le communiqué du comité indique clairement avoir ouvert ce centre d’accueil pour les cas confirmés, outre ceux placés en quarantaine pour suspicion d’infection.

Les autres détails…
Le communiqué ajoute, à la 2e ligne, que cette unité a été ouverte pour accueillir certains cas infectés, placés en quarantaine pour le suivi du traitement (et globalement médical) jusqu’à guérison et levée de la procédure de quarantaine. Toujours selon le communiqué, cette unité est gérée par une équipe chapeautée par la Direction régionale de Santé. Elle aurait accueilli, depuis le samedi 18 avril, 8 patients.

Par ailleurs, deux autres centres d’accueil sont en cours de préparation, selon le Comité de veille préfectorale. Compte tenu du fait que la Direction régionale de Santé ait appelé les médias, dans sa mise au point, à la vérification de leurs sources et références, celle-ci ne devrait pas ignorer que le Comité de veille préfectorale, dont la Direction de la Santé est membre, est une source officielle. Dans ce sens, il ne s’agit aucunement d’une fausse information. En effet, plusieurs médias ont relayé cette information.

Par conséquent, le démenti laisserait-il entendre que les médias sont induits en erreur en pointant du doigt une information émanant d’une source officielle et crédible ? La fiabilité de l’information est capitale, en pareilles circonstances. Les médias ne peuvent pleinement jouer leur rôle qu’en se reposant sur des informations vérifiées et fiables, sans cacophonie ni distorsion de l’information aucune.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page