Maroc

Crédit du Maroc : l’IFC débloque une ligne de 50 millions d’euros

La Société financière internationale (IFC) a accordé un prêt de 50 millions d’euros au Crédit du Maroc, désormais filiale du groupe Holmarcom. Le financement permettra à la banque de développer son activité commerciale et ses financements aux entreprises, y compris les PME.

Crédit du Maroc a obtenu l’accord de la Société financière internationale (IFC) pour une ligne de crédit d’un montant de 50 millions d’euros. Ce prêt sera destiné à financer le fond de roulement de la banque qui a été récemment rachetée par le groupe Holmarcom. Dans sa note «Discloser», en date du 20 décembre, l’IFC indique que cette «facilité de fonds de roulement (WCS), destinée au Crédit du Maroc, se présente sous forme d’un prêt senior non garanti, avec une échéance pouvant aller jusqu’à trois ans».

Cette opération permettra au Crédit du Maroc d’étendre son activité commerciale et ses financements aux entreprises, y compris les petites et moyennes entreprises (PME). Il mettra la banque en position d’accroître ses prêts aux commerçants, aux entreprises et aux petites et moyennes entreprises. Les secteurs à soutenir comprendront, entre autres, des activités telles que l’agriculture, l’énergie, l’immobilier, les travaux publics et les industries.

Cet engagement est en droite ligne avec les ambitions de Holmarcom pour Crédit du Maroc. Notons dans ce sens que Mohamed Hassan Bensalah, président directeur général du groupe avait noté, lors de la concrétisation de l’acquisition de Crédit du Maroc, que «nous envisageons d’impulser un changement progressif, tout en accélérant la dynamique commerciale et la transformation de la banque, pour en faire un opérateur financier moderne, innovant et engagé au service des citoyens et des entreprises nationales, en faveur d’un développement durable et responsable». Rappelons que l’acquisition par Holmarcom des parts détenues par Crédit Agricole S.A. dans Crédit du Maroc a porté sur 63,7% du capital (50,9% par Holmarcom finance company et 12,8% par AtlantaSanad). Selon les engagements pris dans le cadre du contrat de cession, Crédit Agricole S.A. restera dans le capital de la société, avec une participation de 15% qu’elle cédera à Holmarcom au terme d’une période de 18 mois.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page