Maroc

Covid-19 au Maroc: le virus s’essouffle ?

Le département des maladies transmissibles au sein du ministère de la Santé a présenté les dernières statistiques liées à la propagation de la Covid-19 et a rappelé par la même occasion l’importance de la vaccination contre le virus et la grippe saisonnière.

La Covid-19 devient-elle de moins en moins virulente? En tout cas les citoyens marocains aimeraient y croire, au regard des derniers chiffres annoncés lors de la présentation du bilan bimensuel relatif à la situation épidémiologique. En effet, le taux de reproduction (R0) de la Covid-19 a légèrement baissé pendant les deux dernières semaines pour atteindre 0,92% au 6 décembre, a indiqué mardi à Rabat, Abdelkrim Meziane Belfkih, chef de la division des maladies transmissibles à la direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de la Santé. Ainsi, au vue des chiffres annoncés dans ce sens, la courbe épidémiologique hebdomadaire relative à la Covid-19 au Maroc a évolué en baisse jusqu’au 6 décembre. Dans le détail, cette tendance a été en effet observée notamment dans la région de l’Oriental (-25%), Drâa-Tafilalet (-22%), Guelmim-Oued Noun (-21%), Casablanca-Settat (-14%), Rabat-Salé-Kénitra (-5%), Marrakech-Safi (-5%), Laâyoune-Sakia El Hamra (-2%) et Fès-Meknès (-1%). Toutefois, le responsable a annoncé que la courbe épidémiologique hebdomadaire a en revanche évolué en hausse dans les régions de Béni Mellal-Khénifra (+17%) et de Souss-Massa (+8%). Pour ce qui est de décès, elle a enregistré une baisse au cours des deux dernières semaines de 3,6%. La division des maladies transmissibles note par ailleurs que le Maroc a réalisé plus de 4 millions de tests de dépistage PCR, pour se placer ainsi au 2e rang au niveau continental et 36e à l’échelle mondiale en la matière. Pour ce qui est des statistiques mondiales, le nombre de cas positifs s’élève à 67.493.598 au 7 décembre, soit un taux d’incidence cumulé de 866 pour 100.000 habitants. Le nombre de décès enregistré s’est établi à 1.543.629, soit un taux de létalité de 2,3%, explique par le chef du département, qui précise que le nombre de personnes guéries a atteint 46.689.337, soit un taux de guérison de 69,2%. Par ailleurs,


Vaccination gratuite
Abdelkrim Meziane Belfkih a expliqué dans sa présentation que «la vaccination contre la grippe n’est pas une contre-indication à la vaccination contre la Covid-19 que le Maroc prépare pour les prochaines semaines». Le responsable a affirmé qu’il suffit juste de respecter une période de deux à trois semaines entre les deux vaccins. Il aussi profité de sa présentation à la presse nationale, pour réitérer l’appel, à la participation massive à la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Il a relevé dans ce sens qu’à titre de prévention, le ministère de la Santé a lancé il y a un mois la vaccination contre les différents virus de la grippe saisonnière. Cette année le département a utilisé un nouveau vaccin qui comporte des anticorps contre les quatre types du virus de la grippe. Pour rappel cette campagne de vaccination est destinée à une population généralement vulnérable vis-à-vis de cette grippe saisonnière, à savoir les personnes âgées, les personnes présentant ou porteuses d’une pathologie chronique qui s’accompagne d’une diminution de l’immunité, les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans. Abdelkrim Meziane Belfkih a même assuré que «le ministère de la Santé va assurer une vaccination pour trois catégories, à savoir les professionnels de santé, les femmes enceintes ainsi que les hémodialysés qu’ils soient pris en charge au niveau des structures d’hémodialyse publiques ou privées», tout en rappelant que le département encourage les personnes âgées et porteuses d’autres pathologies à se faire vacciner, en concordance avec les grandes orientations de l’Organisation mondiale de la santé. Notons qu’une campagne nationale de prévention contre le virus grippal saisonnier, ciblant les personnes à risque de complications graves voire de décès liés à la grippe, a été lancée le 2 novembre par le ministère. Enfin, la vaccin contre la Covid-19 sera gratuit pour tous. De fait, le souverain a donné, mardi, Ses Hautes Instructions au gouvernement pour l’adoption de la gratuité du vaccin au profit de tous les Marocains.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page