Maroc

Compensation : la guerre en Ukraine pulvérise le budget

La flambée des prix internationaux des céréales contraint le gouvernement à revoir toutes ses prévisions. Pour ne pas toucher au prix du pain, les droits d’importation sur le blé ont été suspendus tandis que la subvention au quintal à l’import va passer de 70 à 140 dirhams au mois d’avril. Jusqu’où le budget tiendra-t-il ? Par la tension qu’ils créent sur les marchés et les prix des matières premières, les missiles russes qui s’abattent sur l’Ukraine vont pulvériser les prévisions...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page