Maroc

Bourse Attijariwafa bank en vedette

Le titre Attijariwafa bank est recommandé à l’accumulation par les analystes de BMCE Capital global reasearch. La banque, qui détient 25% des parts de marché du secteur bancaire, a démontré sa résilience au vu de la situation économique nationale. Elle est même devenue la première capitalisation de la place financière.

Leader au Maroc avec une part de marché de près de 25% en termes de collecte et distribution, Attijariwafa bank fait preuve d’une résilience continue face aux différents défis du secteur bancaire. Et ce n’est pas tout, puisque la banque est devenue la première capitalisation boursière de la place casablancaise, avec 85 milliards de dirhams (MMDH), en lieu et place de Maroc Telecom.

Selon une note de BMCE Capital global reasearch (BKGR), la résilience affichée par Attijariwafa bank provient de plusieurs aspects. Il s’agit, notamment, de sa solidité financière, soutenue par des niveaux plutôt confortables, en 2022, en termes de ratios réglementaires (ratio de solvabilité consolidé de 12,7% et Tier 1 de 11,1%), «permettant à la banque de dynamiser son activité commerciale et d’absorber les impacts des différents changements réglementaires et comptables pouvant affecter le secteur», analyse la société de recherche qui recommande aux investisseurs d’accumuler le titre bancaire.

Les autres arguments de résilience avancés par la société de recherche concernent aussi la maîtrise parfaite d’Attijariwafa bank de ses coûts, ce qui lui permet d’afficher un coefficient d’exploitation des plus compétitifs à 44,5%, ainsi que sa bonne politique de gestion des risques, se traduisant par un matelas de provisions conséquent et une large présence en Afrique lui permettant de compenser une éventuelle baisse de l’activité au Maroc. BKGR rappelle que, sur le volet stratégique, Attijariwafa bank poursuit son développement régional en ouvrant, en avril 2022, une filiale bancaire au Tchad afin de renforcer sa présence en Afrique Centrale.

Elle a également ouvert un Bureau de représentation en Chine visant à consolider et renforcer son positionnement en tant qu’acteur majeur dans le commerce international, les investissements directs étrangers entre les continents asiatique et africain tout en assurant l’accompagnement des entreprises clientes dans leur développement international. En matière de prévisions, et suite à la publication des comptes annuels 2022, BKGR table pour Attijariwafa bank sur un PNB en progression de 3,1% à 27,1 MMDH sous l’effet de la hausse de 2% de la marge d’intérêt à 17,7 MMDH.

La société de recherche s’attend aussi à l’amélioration de 9% de la marge sur commissions, portée principalement par l’activité Retail de la banque et le recul de 2% du résultat sur opérations de marché à 3 MMDH (en raison de l’impact d’éventuelles hausses du taux directeur), devant être lissé d’ici la fin de l’année. La banque devrait enregistrer un RBE en appréciation de 1,4% à 14,8 MMDH, intégrant une hausse de 5,4% des charges générales d’exploitation, après deux années marquées par des baisses importantes du coefficient d’exploitation.

En 2024, BKGR escompte une amélioration de 6,1% du PNB d’Attijariwafa bank à 28,8 MMDH compte tenu principalement d’une accélération du rythme de croissance de la marge d’intérêt. Pour sa part, le RNPG devrait afficher une hausse de 6,9%, profitant de la bonne orientation de l’activité commerciale et de la poursuite de l’allègement du coût du risque.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page