Maroc

Balotelli, Higuain et Laudrup dans la nouvelle fournée des Football Leaks

Après les têtes de gondole, Cristiano Ronaldo, Jose Mourinho, Radamel Falcao et leur agent Jorge Mendes, de nouvelles pointures sont citées par les nouvelles révélations des Football Leaks.

Depuis le 2 décembre, les noms des joueurs impliqués dans des supposées évasions fiscales ou qui auraient touché de l’argent douteux, tombent au compte-gouttes.

Dans un rayon burlesque, on apprend que Mario Balotelli bénéficiait d’un bonus d’1,2 millions d’euros, en plus de son salaire annuel de 5 millions d’euros au moment où il jouait pour Manchester City. Selon le Sunday Times, les documents révélés par Football Leaks indiquent que Super Mario touchait son bonus en contrepartie d’un comportement exemplaire sur les terrains.

Football Leaks révèlent que les termes du contrat étaient les suivants : «Si à la fin de chaque saison le joueur n’est pas exclu du terrain à trois occasions ou plus pour un comportement violent, un crachat sur un adversaire ou une autre personne ou pour des paroles ou des gestes insultants et/ou contestation, il recevra à la fin de chaque saison un paiement bonus d’1 million de livres». Enfin, Balotelli touchait également une prime de 50.000 livres par but inscrit dès qu’il dépassait la barre des cinq pions. 

En Italie, le premier non qui a été délivré par les documents fuité est celui de l’attaquant argentin de la Juventus de Turin, Gonzalo Higuain. Selon le quotidien italien L’Espresso, Higuain aurait touché la somme de 190.000 euros via la société Paros Consulting Ltd, enregistrés aux Îles vierges britanniques. 

Enfin, c’est le nom de la légende du football danois Michael Laudrup qui est éclaboussé par les Football Leaks. Selon le journal danois Politiken, l’ancien coach de Swansea aurait été remercié en 2014 après que les dirigeants du club gallois ont découvert que Laudrup a touché des commissions occultes encaissées sur 7 transferts de joueurs. Le montant des transactions serait de 4,5 millions d’euros.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page