Maroc

Au Maroc, une pénurie de lait menace le Ramadan

En cuisine ou juste à déguster, le lait reste un élément presque essentiel sur la table des consommateurs. Seulement, cette boisson star au Maroc, réservée à tous les repas ou presque, risque de se faire désirer dans les mois à venir. C’est du moins la crainte de nombreux éleveurs, empêtrés dans la boue de la flambée des prix d’aliment de bétails, dopée par la récente hausse des prix énergétiques qui secoue le monde. Si jusqu’ici les producteurs laitiers sont habitués...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page