Maroc

Appel à développer des « Eco-Quartiers » à la ville ocre

Les participants à une session de formation organisée samedi, à Marrakech au profit des journalistes sous le thème « Le concept d’Eco-Quartier pour des villes inclusives, innovantes et résilientes aux aléas climatiques », ont appelé à développer des « Eco-Quartiers » dans la Cité ocre adaptés aux circonstances socio-économiques de cette ville.

« Un Eco-Quartier est conçu de façon à minimiser son impact sur l’environnement en prêtant attention à la problématique de la mobilité, des énergies, de l’eau et des déchets », ont-ils relevé lors de cette formation initiée par le Centre de développement de la région du Tensift (CDRT) avec le soutien de la Fondation allemande Friedrich Neumann (FFN).

Les participants à cette rencontre ont noté que l’Eco-Quartier ne se limite pas à l’aspect environnemental, il impact également le niveau social en attachant une importance particulière à la mixité socio-économique, culturelle et « générationnelle », indiquant que le développement d’un concept d’Eco-Quartier représente la première étape pour développer un urbanisme durable et favoriser l’émergence des solutions novatrices en prenant en compte les diversités des tissus urbains locaux. 

Par ailleurs, les participants ont plaidé pour l’intégration du concept de changement climatique dans la planification urbaine des villes.

Cette rencontre a offert l’opportunité pour jeter la lumière sur des actions concrètes d’intégration des changements climatiques dans les politiques locales à Marrakech, dont la mise en place de jardins thématiques et la mobilité à bas carbone.

Elle a constitué aussi une occasion pour mettre en avant le rôle de la transformation que les villes peuvent jouer pour parvenir à un développement vert et résilient face aux changements climatiques.

Tout en notant que les villes sont les principales responsables des changements climatiques mais aussi les plus touchées par leur impact, les participants ont souligné que malgré les efforts déployés, la couverture médiatique des questions liées aux changements climatiques reste encore marginale.

Cette rencontre a été marquée par la présentation d’un rapport, qui permettra aux participants de s’initier avec les étapes nécessaires pour la création d’un projet Smart city (ville intelligente) mais aussi d’analyser et discuter le diagnostic du cas du quartier Rmila à Marrakech et apporter des améliorations éventuelles.

Ce rapport a pour but de présenter un résumé compréhensif des réalisations de l’étude pour « l’écologisation » de ce quartier de Marrakech et de dégager les étapes essentielles à la mise en place d’un Eco-Quartier fonctionnel, durable et participatif dans le contexte des villes marocaines.

Il servira également de guide exhaustif pour la mise en place de nouveaux Eco-Quartiers à Marrakech et dans d’autres villes marocaines grâce à une méthodologie testée et dont les résultats sont aujourd’hui visibles à Rmila.

Cette formation, qui s’insère dans le cadre du projet « Changement climatique, vers une mobilisation collective (2CMC) », lancé en 2016 par le CDRT avec le soutien de la FFN, a été animée par le professeur et expert Mohammed Messouli.

Les participants à cette rencontre ont débattu de thématiques se rapportant notamment aux « fondamentaux et focus sur le concept Eco-Quartier », « Pourquoi le changement climatique concerne chaque journaliste et chaque acteur associatif? », « Points importants que tout journaliste ou associatif devrait savoir à propos du changement climatique », « focus sur les solutions », « adaptation aux changements climatiques et trames vertes: Quels enjeux pour la ville? », « visions pour la contribution à l’écologisation des quartiers ».

Créé en 1998, le CDRT, composé de professeurs universitaires, d’ingénieurs et de médecins, a pour vocation, entre autres, de contribuer à la promotion de la région en tant qu’espace et cadre institutionnel d’initiatives, de conception et de mise en œuvre de politiques régionales de développement. 

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page