Maroc

Alimentation : le véganisme tente de se frayer un chemin…au Maroc

Alors que le véganisme bute encore sur de nombreux obstacles pour se développer au Maroc, des adeptes de ce mode de vie se mobilisent pour changer les mentalités.

Combien y a-t-il de végans au Maroc ? S’il n’existe, pour l’heure, aucun chiffre répondant à cette question, une seule certitude demeure, néanmoins: de plus en plus de Marocains choisissent de dire non à la viande, au poisson, aux œufs, aux produits laitiers et au miel. Cependant, le véganisme, dit également végétalisme intégral, a encore du chemin à faire pour s’imposer dans les régimes alimentaires dans le royaume. Parmi les obstacles qui barrent encore la route à ce mode de vie où on refuse l’exploitation des animaux et, par conséquent, la consommation de produits d’origine animale, figure la religion musulmane avec ses nombreux rituels. C’est ce que nous explique Mohammed Bouhakkaoui, président et co-fondateur de Veg’Morocco.


« Nous avons dans notre religion des rituels qui veulent qu’on sacrifie des animaux. C’est ce qui fait que de nombreux Marocains ont encore du mal à adopter le mode de vie végan », argue-t-il. Mais la religion musulmane n’est pas le seul obstacle au développement du véganisme au Maroc, poursuit Bouhakkaoui. «Dans presque tous les principaux plats marocains, on trouve des produits d’origine animale. Ajoutez à cela le fait que nous disposons encore de peu de restaurants qui servent des plats végans», remarque notre interlocuteur, qui se bat aujourd’hui pour essayer de changer les mentalités dans ce sens. C’est dans cette optique que des bénévoles de l’association Veg’Morocco ont organisé, en mars dernier, des distributions gratuites de nourriture végétalienne pour sensibiliser la population sur les nombreux avantages de l’alimentation végétale pour notre santé et l’avenir de notre planète. Ces évènements s’inscrivent dans le cadre d’un programme international d’aide alimentaire financé par l’ONG Million Dollar Vegan qui s’est fixé pour objectif de distribuer des repas vegan aux communautés les plus vulnérables, affectées par la crise de la Covid-19 de par le monde.

Durant deux semaines d’actions solidaires, des centaines de repas ont été distribués aux centres Oasis et Bouafi de la Maison d’enfants Lalla Hasnaâ, gérée par l’association Al Ihssane à Casablanca, au centre d’accueil Ain Chock, géré par l’association Bayti à Casablanca. La chaîne de solidarité s’est également élargie aux personnels soignants et administratifs des centres de santé La Gare, La Villette et Loubila CFACA à Casablanca, au personnel du centre de santé Dar Alhadith à Rabat, aux sans-abri, immigrés et autres personnes en situation précaire en collaboration avec l’Association ISMA (Ivoire Solidarité Maroc) à Rabat. À cela, il faut ajouter l’association Casa Lahnina qui prend en charge les enfants en situation de handicap à Rabat, les associations Dar al Atfal Al Ouafae et Dar Atifl Al Moustakbal ainsi que le Centre multifonctionnel BATHA pour l’autonomisation des femmes victimes de la violence domestique dans la ville de Fès.

Sensibilisation
«Il est important de sensibiliser les gens aux bienfaits d’une alimentation saine, durable et végétale avec des campagnes pacifiques, dans la joie, le partage et la bienveillance. Se tourner vers une alimentation végétale, ne serait-ce qu’en diminuant la consommation des produits d’origine animale, pourrait aider à améliorer notre santé, préserver la planète, réserver un traitement digne aux animaux, et aiderait également à prévenir d’autres pandémies», souligne Sahar Ouhajjou Belkacem, responsable des distributions au Maroc. En tant que consommateurs, poursuit-t-elle, nous avons tous la possibilité de contribuer au bien-être collectif. «Au quotidien, cela se conjugue via des choix conscients de ce que nous mettons dans nos assiettes», insiste la membre de la première association marocaine à but non lucratif aspirant à élargir le réseau des végans et végétariens résidants au Maroc.

La nourriture distribuée lors de ces évènements est préparée en partenariat avec les chefs cuisiniers de restaurants. Les bénévoles de Veg’Morocco profitent également de ces journées d’actions pour diffuser une brochure d’introduction au végétalisme, co-éditée avec Million Dollar Vegan, et qui contient des informations générales, des explications sur les liens entre l’industrie de l’élevage et la propagation des zoonoses, mais également des informations nutritionnelles et des recettes pour se lancer à la découverte de l’alimentation végétale. L’organisation internationale Million Dollar Vegan s’est donné pour objectif de livrer au moins un million de repas vegan d’ici la fin de l’année prochaine, à destinations des populations les plus impactées par la crise sanitaire et économique. L’association, qui a déjà fait don de plus de 360.000 repas dans une quinzaine de pays, vise à sensibiliser l’opinion quant à l’impact des choix alimentaires sur la santé, la planète et les risques de pandémies, et encourager ainsi les gens à adopter des changements positifs d’alimentation.

Khadim Mbaye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page