Maroc

Al-Hoceima : Zefzafi et 30 autres personnes seront jugés à Casablanca

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

 

Le dossier d’instruction de cinq personnes de « Hirak Rif » a été transféré samedi à la Cour d’appel de Casablanca sur décision de la Chambre criminelle près la Cour de cassation. Les concernés seront jugés à Casablanca. Nasser Zefzafi et 30 autres personnes sont toujours en garde à vue.


 Nasser Zefzafi, le meneur de « Hirak Rif » et une trentaine d’impliqués, toujours en garde à vue, sera eux aussi déféré devant le juge à Casablanca, probablement, le lundi. En effet, la période de garde à vue, de 96 heures, renouvelable une seule fois, se terminera le mardi à 7h du matin.

Par ailleurs, 5 personnes parmi ceux arrêtés pour « leur implication présumée dans des crimes d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat et d’autres actes punis » dans la ville d’Al-Hoceima viennent d’être transférées, aujourd’hui samedi, à la prison locale d’Oukacha à Casablanca.  

Selon un communiqué du procureur général près la Cour d’appel d’Al-Hoceima, les concernés, arrêtés à Al-Hoceima et placés en garde-à-vue, seront déférés devant la Cour d’appel de Casablanca.

Le parquet d’Al-Hoceima indique avoir reçu, vendredi, une décision émanant de la Chambre criminelle près la Cour de cassation en vertu de laquelle l’affaire en cours d’instruction près cette juridiction a été retirée pour être soumise à la Cour d’appel de Casablanca.

 

 

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page