Maroc

Agadir/complexe artisanal : la rénovation de la 1ère tranche bouclée

Le réaménagement du Centre de qualification professionnelle dans les métiers de l’artisanat est prévue dans le cadre d’un financement de la Banque islamique de développement

Fruit d’un partenariat multipartite, le projet de réaménagement et d’extension du complexe artisanal d’Agadir est toujours au stade de relifting. Il va sans dire qu’une enveloppe budgétaire de 17,6 MDH a été initialement allouée à ce projet dans le cadre d’une convention de partenariat entre le ministère du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale ainsi que le Conseil régional Souss-Massa et la Commune urbaine d’Agadir. Cette somme a été assurée à hauteur de 7 MDH par le Conseil régional Souss-Massa.


S’agissant de la Commune urbaine d’Agadir et le ministère du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, ils ont respectivement mobilisé 6 et 4 MDH. Toutefois, ce montant alloué au réaménagement et à l’extension du projet a été revu à la hausse pour se situer à 25 MDH. Selon la Direction régionale de l’artisanat, à Agadir, cette révision a été dictée par la modification des plans architecturaux suite à la réalisation de la conception architecturale. Cette dernière a pris en considération le réaménagement du quartier de Talborjt et la préservation de la forme architecturale et originale du complexe en conformité avec les concertations déjà lancées avec les différents intervenants tout au long des dernières années.

La première tranche déjà livrée
Actuellement, la première tranche de ce projet a été définitivement réceptionnée. Elle concerne les travaux relatifs au centre de qualification professionnelle dans les métiers de l’artisanat à Agadir en plus de la livraison d’une salle polyvalente et de 9 magasins artisanaux et équipements sanitaires. S’agissant de l’opération de l’équipement, elle est prévue dans le cadre d’un financement de la Banque islamique de développement alors que l’opérationnalisation du centre est prévue durant la saison 2021-2022.

Quant à la seconde tranche du projet, les financements de cette phase ont été déjà mobilisés. Ils sont accompagnés de la réalisation des cahiers des charges et le lancement de l’appel d’offres lié aux travaux d’aménagement par le Conseil régional Souss-Massa qui assure la maîtrise d’ouvrage. Pour sa part, les quotes-parts nécessaires à l’accomplissement de la troisième tranche sont en cours de mobilisation par les partenaires précités. Au total, les parties signataires se sont engagées à scinder le projet en trois tranches à travers la programmation des financements et la réalisation des travaux de chaque phase.

Consistance des autres tranches
Dans le détail, la seconde tranche consiste en la démolition du bloc administratif pour agrandir la porte principale d’entrée du complexe et l’aménagement du nouveau siège de la Direction régionale de l’artisanat. À cela s’ajoutent, la réalisation de 7 magasins artisanaux et la mise en place d’une buvette en plus du relifting de la façade principale du complexe et la réalisation des aménagements extérieurs. En ce qui concerne la troisième tranche, elle englobe la mise à niveau ainsi que la réalisation de 30 magasins artisanaux via la reconversion de l’ancien Centre de qualification professionnelle dans les métiers de l’artisanat en magasins artisanaux et aménagements extérieurs.

Pour rappel, le complexe artisanal d’Agadir est considéré comme l’une des infrastructures artisanales les plus importantes du secteur dans la région. Étalé sur 7.300 m², cet ensemble abrite plusieurs métiers, notamment le tissage et les vêtements traditionnels, le cuir, la menuiserie, la ferronnerie, la décoration et le cuivre. Sur le plan social, le complexe génère actuellement plus de 60 postes d’emploi permanents en faveur des artisans avec l’installation de 35 boutiques. Toutefois, le délabrement de cet espace, réalisé il y a plus d’un demi-siècle, a nécessité sa mise à niveau et le réaménagement de ses structures à travers le renouvellement et ses équipements.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page