Monde

Washington annonce de nouvelles sanctions contre l’Iran

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi de nouvelles sanctions contre l’Iran, suite à une cyberattaque menée récemment contre l’Albanie.

Les sanctions visent le ministère iranien du Renseignement et de la Sécurité ainsi que le ministre du Renseignement pour avoir participé à des cyberattaques contre les États-Unis et leurs alliés, a indiqué le sous-secrétaire américain au Trésor, Brian Nelson, dans un communiqué.

En juillet dernier, des réseaux parrainés par le gouvernement iranien et le ministère du Renseignement ont perturbé les systèmes informatiques du gouvernement albanais, forçant le gouvernement à suspendre les services publics en ligne pour ses citoyens, a ajouté le responsable américain.

« Nous ne tolérerons pas les cyberactivités de plus en plus agressives de l’Iran visant les États-Unis ou nos alliés et partenaires, » a-t-il souligné.

Le ministère iranien du Renseignement a déjà été accusé par Washington de soutenir plusieurs groupes terroristes et pour être responsable ou complice de graves violations des droits de l’Homme contre le peuple iranien.

Les sanctions prévues portent sur le gel de l’ensemble des avoirs et biens possédés par les personnes désignées aux Etats-Unis et interdit aux entreprises, sociétés et banques américaines de s’engager dans des transactions avec elles.

Le gouvernement albanais a annoncé mercredi la rupture de ses relations diplomatiques avec l’Iran, qu’il accuse d’avoir commandité une cyberattaque contre le pays.

Le site du gouvernement albanais ainsi que plusieurs autres services publics en ligne avaient été victimes d’une cyberattaque majeure en juillet dernier.

Une enquête avait conclu, selon des preuves « indiscutables », à la responsabilité de Téhéran dans cette attaque qui n’a pas fait de grands dégâts, a indiqué le Premier ministre albanais, Edi Rama.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page