Monde

L’Inde, pays hôte de la JME en 2018

L’Inde sera le pays hôte de la Journée mondiale de l’environnement en 2018, ont annoncé le directeur exécutif de l’ONU-Environnement, Erik Solheim, et le ministre indien de l’Environnement, des Forêts et des Changements climatiques, Harsh Vardhan.


«L’Inde sera un merveilleux pays hôte des célébrations de la Journée mondiale de l’environnement en 2018», a déclaré Erik Solheim, cité dans un communiqué de l’ONU-Environnement, dont le siège se trouve à Nairobi. 

«Le pays a fait preuve d’un leadership extraordinaire sur les changements climatiques au plan international ainsi que sur la nécessité d’une transition vers une économie à faible émission de carbone, et va maintenant contribuer à catalyser davantage de mesures pour lutter contre la pollution plastique», a-t-il dit.

Et d’expliquer : «c’est une urgence mondiale qui touche tous les aspects de nos vies. Elle se trouve dans l’eau que nous buvons et la nourriture que nous consommons. Elle détruit nos plages et nos océans», soulignant que «l’Inde va maintenant exercer une pression internationale pour assurer la sauvegarde de nos océans et de notre planète».

De son côté, Vardhan a souligné que son pays «est ravi d’accueillir la journée mondiale de l’environnement (05 juin, ndlr) cette année», notant que « la philosophie et le mode de vie indiens sont, depuis longtemps, ancrés dans le concept de coexistence avec la nature».

«Nous nous sommes engagés à faire de la planète Terre un endroit plus sain et plus vert», a-t-il dit, ajoutant que «si chacun d’entre nous fait au moins une bonne action écologique chaque jour en guise de notre responsabilité sociale verte, des milliards de bonnes actions écologiques seront menées quotidiennement sur la planète».

Le gouvernement de l’Inde s’est engagé à organiser et à promouvoir les célébrations de la Journée mondiale de l’environnement, en prévoyant une série d’activités et d’événements suscitant un vif intérêt et une participation du public, relève le communiqué.

A travers des campagnes de nettoyage de déchets plastiques dans les zones publiques, en passant par le nettoyage des réserves nationales et les forêts, jusqu’aux activités de nettoyage des plages, l’Inde dirigera l’initiative en donnant l’exemple, d’après le communiqué publié sur le site électronique de l’ONU-Environnement. 

Placée cette année sous le signe «Combattre la pollution plastique», cette journée constitue la plus grande célébration de l’environnement par des milliers de communautés à travers le monde.

Depuis 1987, les célébrations mondiales officielles de cette journée visant à ce que tous les peuples du monde s’approprient leur environnement et s’engagent activement dans la protection de la planète, se déroulent chaque année dans un pays différent.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page