Monde

Internet va-t-il sauver le magazine Marianne?

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

 

La descente en enfer de la presse papier en France se poursuit. Le dernier en date à se mettre en difficulté est l’hebdomadaire Marianne qui s’est déclaré en cessation de paiement et devrait être placé en redressement judiciaire pendant six mois. Le PDG de l’hebdomadaire, Yves de Chaisemartin, a déclaré à l’AFP : « Cette cessation de paiement a été décidée pour sauver Marianne et assurer son avenir.


Le redressement judiciaire nous permettra de préserver notre trésorerie et d’investir, notamment pour développer le site ». En clair, le directoire de Marianne pourrait miser sur le portail de l’hebdomadaire aux dépens du support papier. Et les chiffres sont significatifs puisque les ventes de Marianne ont baissé de 5,6 %, entre juillet 2015 et juin 2016 et le chiffre d’affaires publicitaire aurait ainsi baissé de 25 % en 2016. D’un autre côté, les audiences de Marianne.net ont bondi à 4 millions de visiteurs uniques par mois, soit un million de plus en un an ce qui conforte la direction de Marianne sans sa nouvelle orientation.

Pour soulager sa trésorie, le magazine va augmenter son prix de vente en kiosque de 3,50 à 4 euros et lancera prochainement un nouveau site, qui comprendra une partie payante.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page