Monde

Environnement : le transport durable, billet vers un monde meilleur

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Alors que l’humanité vogue sur une route commune pour sortir de la pandémie de la Covid-19, il est temps pour tous de faire du transport durable une force pour les Objectifs de développement durable (ODD) et l’action pour le climat, estime Liu Zhenmin, secrétaire général-adjoint des Nations-Unies en charge des affaires économiques et sociales. «Nous devons agir judicieusement pour accélérer simultanément les progrès à travers de multiples cibles et objectifs via une action mondiale ciblée. Nous devons concentrer notre attention sur les domaines présentant des liens profonds et systémiques entre les dimensions économiques, sociales et environnementales du développement durable», dit-il dans une tribune.

Notant que l’un de ces domaines cruciaux est le transport durable, il indique dans ce texte intitulé «Transport durable – notre billet pour un monde meilleur», que l’objectif est de «stimuler une croissance économique plus verte, garantir un accès universel aux personnes, accroître la sécurité routière, améliorer la résilience, être plus efficace et réduire l’impact environnemental sur l’air que nous respirons». Liu Zhenmin juge également qu’il reste encore un long chemin à parcourir pour parvenir à un transport durable, énumérant un ensemble de difficultés auxquelles le monde est confronté.


«Plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à une route praticable par tous temps et seule la moitié de la population urbaine mondiale a un accès pratique aux transports publics. Les accidents de la route sont la principale cause de décès chez les jeunes âgés de 15 à 29 ans, et les systèmes de transport ne sont pas suffisamment résistants face aux phénomènes météorologiques extrêmes fréquents et plus intenses. Le transport contribue à environ un quart des émissions directes de dioxyde de carbone provenant de la combustion de combustibles fossiles», constate-t-il.

Aussi Liu Zhenmin souhaite que la 2e Conférence mondiale des Nations-Unies sur le transport durable, qui se tiendra de jeudi à samedi à Beijing, soit «une opportunité pour le type de partage de connaissances, de collaboration et de dialogue nécessaire pour faire progresser le transport durable». «C’est aussi l’occasion de reconnaître et d’enregistrer le dynamisme extraordinaire de multiples acteurs mondiaux dont les engagements et les partenariats sont les moteurs du changement», conclut-il.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page