Monde

CEDEAO : une stratégie régionale climat en gestation

Un projet de la stratégie régionale climat de la CEDEAO a été présenté, lundi 20 juin 2022, aux députés du parlement de la communauté à travers une communication de la commission de l’institution communautaire.

Soutenir les Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en vue de relever le défi de la lutte contre les changements climatiques. C’est l’objectif premier du projet de la stratégie régionale climat de ce groupement, qui a été présenté lundi 20 juin 2022, aux députés du parlement de la communauté à travers une communication de la commission de l’institution communautaire. Cette stratégie contribue également à celle de l’Union Africaine, à l’accord de Paris et à la Vision 2050 de la CEDEAO.


Concrètement, ladite feuille de route tend à assurer la comptabilité et la cohérence du cadre juridique régional avec les objectifs de l’accord de Paris, de développer la capacité d’anticipation et la prise de décision pour gérer les risques climatiques, de favoriser un changement de paradigme, et de renforcer les capacités de la CEDEAO et des Etats dans la mise en œuvre des politiques et actions de lutte contre les changements climatiques.

La stratégie climat de la CEDEAO vise également à renforcer la coopération et la solidarité entre les Etats membres face aux changements climatiques et promouvoir de nouvelles approches de mobilisation des ressources financières endogènes et exogènes.

Elle est articulée autour de trois volets dont les plus importants, selon l’expert de la commission de la CEDEAO, sont les volets adaptation et atténuation pour lesquels les résultats attendus sont une adaptation aux impacts des changements climatiques et une contribution à l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre.

Ces objectifs reposent, à cet effet, sur, entre autres, des actions de renforcement de l’Observatoire régional des ressources naturelles, une facilitation du développement de l’écotourisme, une opérationnalisation de la gestion intégrée de la ressource en eau et une maximisation des synergies avec le secteur de gestion des risques et catastrophes.

Toujours dans le cadre de l’adaptation, des actions seront menées pour renforcer le dialogue institutionnel au niveau régional, améliorer les connaissances sur l’évaluation de l’impact de l’élévation du niveau marin sur le littoral ouest africain, élaborer un cadre de gouvernance régionale, mettre en œuvre l’initiative Hydromet comme cadre stratégique des services climatiques au niveau de la CEDEAO, et institutionnaliser le cadre de collaboration entre les différentes institutions sous régionales.

En matière d’atténuation des effets des changements climatiques, il est prévu dans cette stratégie régionale climat des actions comme la priorisation des projets agri-sylvo-pastoraux, le renforcement du dialogue scientifique et technique, l’amélioration de la gestion durable des forêts et des ressources forestières, l’articulation des politiques forestières agricoles, le soutien aux investissements en faveur d’une gestion durable des écosystèmes forestiers dans l’espace communautaire, et la promotion des normes visant la performance thermique et tenant compte des conditions et évolutions climatiques en Afrique de l’Ouest.

Sami Nemli avec agences / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page