Monde

90% de la population ne fait pas confiance à la police dans ce pays

Quatre-vingt-dix pour cent de la population sud-africaine ne fait pas confiance à la police, sur fond de hausse de la criminalité dans le pays, selon un sondage publié vendredi par l’ONG sud-africaine Action Society.

« L’indice Trust Indicator montre que neuf personnes sur 10 ne font pas confiance à la police pour répondre à leurs requêtes en cas d’urgence », a indiqué l’organisation de défense des droits civils qui a questionné plus de 4.000 personnes dans les différentes régions du pays.


Elle a précisé que cette étude, qui porte spécifiquement sur l’efficacité de la ligne d’urgence 10111 de la police, suggère jusqu’à présent que la corruption et le manque de leadership éthique et de compétences sont parmi les facteurs qui expliquent ce faible taux de confiance exprimée par les Sud-africains à l’égard de la police.

Le porte-parole de l’ONG, Ian Cameron, a déclaré que les enquêteurs ont eu une réponse écrasante de personnes affirmant qu’elles ne faisaient absolument pas confiance à la police pour intervenir en cas de nécessité. « Évidemment, ce constat est très inquiétant alors que le pays est confronté à une augmentation quotidienne des crimes violents », a-t-il dit.

M. Cameron a souligné également qu’en 2021, la confiance du public dans la police était tombée à 27%, notamment à cause des troubles sociaux de juillet dernier qui avaient ravagé le pays suite à l’incarcération de l’ancien président Jacob Zuma.

Au niveau régional, la confiance du public dans le Service de police sud-africain (SAPS) est à son plus bas dans la province du Cap-Occidental, en deçà de la moyenne nationale, a-t-il poursuivi.

L’insécurité reste l’un des graves problèmes qui ternissent l’image de l’Afrique du Sud. Le ministre de la Police, Bheki Cele, a brossé récemment un tableau sombre de la criminalité dans le pays, révélant qu’un total de 6.859 personnes ont été assassinées durant le 4ème trimestre 2021, soit une hausse de 562 personnes par rapport à la même période de 2020.

Un rapport du groupe de sondage mondial « Gallup » a classé l’Afrique du Sud cinquième pays le plus dangereux au monde. En moyenne, le pays enregistre 58,4 meurtres par jour, soit un taux de 35,8 meurtres pour 100.000 habitants, selon le dernier recensement démographique.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page