Éco-Business

Soutien au Développement : la Banque mondiale appuie le Maroc

C’est un nouveau prêt de 236,7 millions d’euros que la Banque mondiale vient d’accorder au Maroc pour financer des projets dans la région du Nord-Est.

C’est devenu une cérémonie de plus en plus fréquente ces derniers temps. Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des finances et Jesko Hentschel, directeur du Département Maghreb et Malte au Bureau régional MENA de la Banque mondiale, ont signé, lundi 12 septembre, un accord de prêt d’un montant de 236,7 millions d’euros pour le financement du projet de développement économique du Nord-Est. Cette signature intervient dans le cadre de la visite de travail qu’a effectuée, les 12 et 13 septembre, Ferid Belhaj, vice-président pour la Région MENA à la Banque mondiale.

Au cours de cette rencontre, les deux parties ont longuement évoqué la relation bilatérale. Nadia Fettah a, à ce titre, remercié la Banque mondiale pour «l’appui et l’accompagnement, tant financier que technique, que cette institution apporte à notre pays pour la concrétisation des chantiers de réformes prioritaires lancés par le Maroc, notamment le programme de généralisation de la protection sociale, la réforme du secteur public et les stratégies sectorielles de nouvelle génération».

De son côté, Belhaj a souligné l’excellence des relations de coopération entre le groupe de la Banque mondiale et le Maroc. Il a noté dans ce sens que «la Banque est disposée à poursuivre son soutien aux efforts de développement économique et social du Royaume».

Ont également pris part à cette rencontre Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du développement durable et Xavier Reille, directeur du Bureau Maghreb de la Société financière internationale, ainsi que plusieurs hauts responsables régionaux de la Banque. Notons qu’en marge de cette réunion, la Banque mondiale a présenté son Rapport sur le climat et le développement au Maroc, élaboré en collaboration avec le ministère de l’Économie et des finances et celui de la Transition énergétique et du développement durable.

Dans ce cadre, Nadia Fettah et Leila Benali ont échangé avec la délégation de la Banque au sujet des principales conclusions de ce rapport. Par ailleurs, les deux parties ont réaffirmé leur volonté commune de réussir l’organisation des prochaines Assemblées annuelles du groupe de la Banque mondiale et du FMI, prévues en octobre 2023 à Marrakech. Rappelons que le Groupe de la Banque mondiale a mobilisé un montant record de 31,7 milliards de dollars au cours de l’exercice 2022 pour aider les pays à faire face au changement climatique. Il s’agit d’une augmentation de 19% par rapport au montant déjà historique de 26,6 milliards de dollars atteint au cours de l’exercice précédent. Le Groupe demeure le plus grand bailleur de fonds multilatéral en faveur de l’action climatique dans les pays en développement.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page