Éco-Business

Mohamed Mihraje : «Il faut faire confiance aux entrepreneurs»

Mohamed Mihraje
Président de l’Union africaine des Très petites et moyennes entreprises (UATPME)

La complication de la création d’entreprise réside surtout dans la phase post-création de cette dernière, celle-ci nécessite une bonne préparation qui obéit à des règles scientifiques et techniques en partant de notre idée de création, une étude du marché puis un business plan réaliste devraient nous donner un aperçu approximatif de notre plan de vol. Créer une entreprise est une belle aventure, dont le risque doit être identifié et calculé pour éviter tout accident de parcours. Même en période normale, la vigilance doit être de rigueur car une entreprise doit maintenir le cap, en période de crise, il faut redoubler de vigilance et être à l’écoute de son environnement et disposer d’outils de suivi et de pilotage de son activité pour palier à toute dérive éventuelle. Quand les coureurs de fond, Said Aouita et Nawal Moutawakil, ont battu des records et remportés des médailles, notre athlétisme s’est développé, tout le monde s’est mis au sport ! La flamme de l’entrepreneuriat est pareille…nous avons besoin de donner confiance à nos entreprises et entrepreneurs, il faut encourager les bonnes initiatives. Le story telling ou bouche-à-oreille, la réussite et contagieuse quand elle se propage dans la bonne direction du vent et avec les bonnes personnes aux commandes !


Sanae Raqui / Les Inspirations éco Docs

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page