Éco-Business

Maroc Telecom : les performances tirées par l’activité internationale

Maroc Telecom a annoncé des résultats opérationnels résilients, tirés par  l’International, au titre du premier semestre 2021. L’opérateur a affiché une solide  performance, concernant ses filiales Moov Africa, dont le chiffre d’affaires progresse de +4,7% sur le 2e trimestre 2021.

Le chiffre d’affaires consolidé de Maroc Telecom a affiché une quasi-stabilité au titre du deuxième trimestre 2021. C’est ce qui ressort des dernières performances semestrielles publiées par l’opérateur télécom.


Performances quasi-stables
À fin juin 2021, le Groupe Maroc Telecom enregistre un chiffre d’affaires consolidé de 17.780 MDH, en baisse de 3,0%. En effet, les résultats opérationnels du groupe ont affiché une résilience tirée par les filiales à l’International. «La baisse des activités Mobile au Maroc est compensée, partiellement, par la bonne dynamique de croissance du Haut Débit Fixe au Maroc et des activités des filiales Moov Africa» explique le groupe, dans ce sens. Sur le deuxième trimestre 2021, le chiffre d’affaire consolidé est resté quasi-stable, grâce principalement, à la performance des filiales sur la même période. Le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) ajusté a atteint 9.160 MDH en retrait de 4,6%. «La baisse de l’EBITDA au Maroc est partiellement compensée par la croissance de l’EBITDA dans les filiales Moov Africa. La marge d’EBITDA ajusté se maintient au niveau élevé de 51,5%», est-il détaillé dans ce sens. Le résultat opérationnel (EBITA) consolidé du groupe s’établit à 5.571 MDH, en baisse de 4,5%. Le nombre de clients du groupe a, quant à lui, atteint près de 74 millions à fin juin 2021, en hausse de 7,5% sur un an, tiré par la hausse soutenue des parcs dans les filiales (+11,1%). Par ailleurs, à fin juin 2021, le résultat net ajusté part du groupe ressort en baisse de 5,8% en s’établissant à 2.832 MDH. Maroc Telecom explique, par la même occasion, que ses investissements hors fréquences et licences s’élèvent à 2.115 MDH, en hausse de 78,3% sur un an. Orientés principalement vers le renforcement des infrastructures, afin d’accompagner la croissance du trafic et des bases clients, ils représentent 11,9% des revenus du groupe.

Hausse des performances à l’international
À fin juin 2021, les activités de Maroc Telecom à l’International ont réalisé un chiffre d’affaires de 8.515 MDH, en hausse de 2,4%, grâce à la croissance de la Data Mobile (+15,4%) et des services Mobile Money (+28,4%). Au cours du premier semestre 2021, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) ajusté s’établit à 3.771 MDH, en hausse de 4,1%. Sur la même période, le résultat opérationnel (EBITA) ajusté s’élève à 2.046 MDH, en hausse de 13,8%, grâce principalement à la progression de l’EBITDA ajusté et la baisse des charges d’amortissement. La marge d’exploitation ajustée atteint 24%, en hausse de 2,4 points. Maroc Telecom explique aussi que les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés des activités à l’International ressortent en baisse de 3,4% à 2.741 MDH, «en raison principalement de la hausse des investissements, pour la mise à niveau des infrastructures, afin d’accompagner la croissance du trafic et des bases clients».

Baisse de l’activité au Maroc
Le chiffre d’affaires au Maroc affiche une baisse de 7,1% au premier semestre 2021, à 9.774 MDH. Les activités Mobile, en particulier la Data prépayée, continuent à pâtir de la concurrence et du contexte réglementaire, compensées partiellement par la bonne dynamique de la Data Fixe en hausse de +7,7%. Ainsi, le résultat opérationnel avant amortissement (EBITDA) atteint 5.390 MDH, en baisse de 9,9% par rapport au premier semestre 2020. La marge d’EBITDA ajusté reste au niveau élevé de 55,1%. Le résultat opérationnel, quant à lui, s’élève à 3.524 MDH, en retrait de 12,7% sur une année, du fait de la baisse de l’EBITDA. La marge d’EBITA ajustée ressort à 36,1%.

Parc Mobile
Pour ce qui est du parc Mobile, il a atteint 19,6 millions de clients, en hausse de 0,3% sur un an, tiré par le parc prépayé qui gagne 1,7% sur le deuxième trimestre. Sous l’effet conjugué des baisses du revenu des services sortants et entrants, le chiffre d’affaires Mobile perd 11,7% par rapport à la même période de 2020, pour atteindre 5.985 MDH. «Le recul des services entrants est essentiellement lié à la baisse des terminaisons d’appels nationales» note Maroc Telecom. Le contexte réglementaire et concurrentiel continue de peser sur le revenu des services sortants, en particulier sur le segment de la Data prépayée. L’ARPU (Revenu moyen par client) s’établit à 48,8 DH pour les six premiers mois de 2021, en baisse de 11,4% par rapport à la même période de 2020. De son coté, le parc Fixe s’améliore de 1% sur un an et enregistre près de 2 millions de lignes à fin juin 2021. Le parc Haut Débit progresse de 3,3% et atteint 1,7 million d’abonnés. En outre, le chiffre d’affaires des activités Fixe et Internet affiche une légère baisse de 0,5%. L’opérateur historique affirme, par ailleurs, que les résultats de ce premier semestre 2021 sont en ligne avec ses prévisions, démontrant, «la résilience du groupe Maroc Telecom et la pertinence de ses choix stratégiques. La forte mobilisation des équipes, l’effort constant d’innovation et de digitalisation, les performances des filiales ainsi que la maitrise des coûts permettent au Groupe de maintenir une profitabilité élevée».

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page