Éco-Business

La filiale de la BCP signe une convention de partage de risque à Abidjan

L’Atlantic Business International (ABI), filiale du groupe marocain Banque centrale populaire (BCP) et l’African Guarantee Fund (AGF), ont procédé, en fin de cette semaine à Abidjan, à la signature d’une convention de garantie de partage de risque portant sur un montant de 30 millions de dollars.


Cette convention qui vise à accroître la capacité du groupe ABI dans le cadre de sa stratégie de financement des PME à travers ses filiales bancaires. C’est la deuxième du genre signée avec AGF depuis 2014.
Ce partenariat, poursuit la même source, fait suite à une demande d’augmentation de la ligne de garantie du portefeuille de 15 millions de dollars, octroyée par AGF à Atlantic Business International (ABI) pour passer à 30 millions de dollars.
Ce dispositif de partage de risque permettra à ABI d’augmenter son portefeuille de PME dans ses différents pays d’implantation de la zone UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine) à travers ses filiales : Benin (BABN), Burkina Faso (BABF), Côte d’Ivoire (BACI), Mali (BAML), Niger (BANE), Sénégal (BASN), et Togo (BATG).
Lancé officiellement le 1er juin 2012 par la Banque africaine de Développement (BAD), l’African Guarantee Fund (AGF), est une institution financière fondée par la BAD en partenariat avec l’Agence danoise pour le développement international (DANIDA) et l’Agence espagnole de coopération pour le développement international (AECID), jointes à partir de 2015, par l’Agence française de développement (AFD) et le Nordic Fund.
L’AGF s’assigne pour mission de soutenir les institutions financières qui ambitionnent d’élargir leur engagement sur les PME, en leur octroyant une assistance technique et des garanties partielles.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page