Éco-Business

L’artisanat cartonne

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le ministère du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale a annoncé ses statistiques concernant les réalisations à l’export des produits de l’artisanat pour les dix premiers mois de 2018. Ainsi, le ministère annonce une croissance de 18,4% par rapport à la même période de 2017, soit un total d’exportation de plus de 665 MDH. En effet, durant les dix premiers mois de 2018, les recettes d’exportation de la majorité des produits d’artisanat se sont accrues avec des taux de croissance différents, par rapport à la même période de 2017. Les couvertures sont à la tête des produits qui connaissent une forte demande à l’étranger: leurs exportations ont progressé de 86% pour devancer la poterie/pierre, deuxième produit exporté et dont l’exportation a progressé de 61%, suivie du fer forgé (51%). Par ailleurs, les bonnes performances sont aussi au rendez-vous pour la dinanderie (+41%), le bois (+33%), la bijouterie (+28%), la vannerie (+27%) et, dans une moindre mesure, pour les tapis (+3%). En termes de parts dans le chiffre d’affaires à l’export, la poterie/pierre, les vêtements traditionnels et les tapis en réalisent la moitié, y participant à hauteur de 21%, 15% et 14% respectivement.


Fès caracole en tête
En ce qui concerne les statistiques par région, c’est la ville de Fès qui a enregistré de fortes progressions, avec un taux d’évolution de 83% par rapport à la même période de 2017. De même, Tanger se place au deuxième rang, en termes d’évolution, avec un taux d’accroissement de 77%. Les exportations de la ville d’Agadir affichent également une trajectoire positive au cours des dix premiers mois de 2018, réalisant une évolution de l’ordre de 60% par rapport à la même période de 2017. Les exportations qui passent par Casablanca et Marrakech ont aussi connu des évolutions respectives de 33% et 32% par rapport à la même période de 2017.

La France,première cliente du Maroc
Le ministère fait par ailleurs savoir que «l’Europe continue à se comporter favorablement vis-à-vis des produits artisanaux marocains et enregistre une évolution de 15% par rapport aux 10 premiers mois de 2017». Parmi les pays européens, c’est toujours la France qui prend le devant avec un taux de croissance de 51%, suivie de l’Italie (41%), et plus loin de l’Espagne qui marque un taux d’évolution de 16%. La catégorie «Autres pays» progresse avec un taux de 46%, en particulier les pays d’Asie, dont la Chine qui enregistre une progression 14 fois plus importante que celle de la même période de 2017. Quant à la contribution des différents pays dans le chiffre d’affaires à l’export du secteur, l’Europe préserve son rang de 1er client de l’artisanat marocain au cours des dix premiers mois de 2018. Les pays arabes se rapprochent de plus en plus du continent européen à travers une part de 31%. Les États-Unis, quant à eux, conservent la 3e position tout en gagnant 2 points par rapport à l’année passée, leur part étant passée de 22% à 24%. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page