Éco-Business

Inflation : BAM veut éviter toute réaction excessive

Si l’inflation s’est bien installée depuis quelques mois, la Banque centrale ne se focalise pas sur 2022. Elle prévoit un retour à la normale en 2023, ce qui justifie le maintien du taux directeur à 1,5%. Par ailleurs, les anticipations du marché restent ancrées. Mais, compte tenu des incertitudes, Bank Al-Maghrib reste prudente. L’un des principaux risques est que l’inflation importée ne prenne plus d’ampleur et n’entraîne un désalignement durable de l’inflation globale avec l’objectif de stabilité des prix.  N’en...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page