Éco-Business

Impôts : le fisc aux trousses des Gafa

Pour appliquer la TVA sur les transactions B to C qu’effectuent les géants numériques sur le marché marocain, la DGI va installer une plateforme électronique reliée au système bancaire dès 2023. Les Gafa seront priés de s’y référencer. Par contre, l’application d’un impôt minimal de 15% sur les bénéfices de ces multinationales n’est pas encore techniquement ni juridiquement prête. Le Maroc va tenter à son tour de capter une partie des énormes revenus générés par l’activité des fameux GAFA. C’est...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page