Éco-Business

HPS : cap sur la croissance externe

Bon cru pour HPS en 2021. Les activités de la multinationale marocaine ont affiché une croissance soutenue, aboutissant à une hausse de 14,4% des revenus consolidés. Le groupe ambitionne d’accélérer son développement grâce à sa stratégie de croissance externe.

HPS continue d’afficher la solidité de ses fondamentaux. En effet, la multinationale marocaine, spécialisée dans l’édition des solutions de paiement électronique, est bien positionnée pour profiter pleinement de l’évolution actuelle de l’industrie du paiement à l’échelle mondiale, et ce «grâce à la solidité de ses fondamentaux, à la diversité de ses business modèles et à son effort soutenu de Recherche & Développement», affirme l’opérateur dans sa communication financière annuelle.

Des perspectives prometteuses
Le spécialiste de la monétique vient de mettre en place une nouvelle organisation, et renforcé sa stratégie des Delivery Centers dans le but de supporter localement le développement de ses activités à l’international. Par la même occasion, HPS annonce qu’il compte mettre en place, dans le futur, la version 4 de PowerCARD. Ce lancement, qui s’ajoute aux axes précités, devrait continuer à porter la croissance organique du groupe durant les prochaines années. Ces bonnes perspectives sont, également, de nature à permettre à HPS de «renforcer la contribution des revenus récurrents. Après l’intégration réussie de ICPS et de IPRC, le groupe ambitionne d’accélérer son développement grâce à sa stratégie de croissance externe», note-t-on auprès d’HPS.

2021, année de performances financières
Les perspectives de HPS ont été confortées par de bonnes réalisations financières au terme de l’année 2021. Ainsi, l’opérateur mondial a réalisé des revenus consolidés de 833,3 MDH, en hausse annuelle de 14,4%. Cette performance a connu une accélération durant le second semestre, notamment grâce à l’amélioration du contexte sanitaire au niveau mondial. HPS explique que cette hausse repose sur «la croissance organique des activités du groupe dont les revenus augmentent de 4,8%, ainsi que de la contribution des nouvelles acquisitions, avec une croissance externe des revenus de 9,6%». HPS enregistre, par ailleurs, un EBITDA de 188,7 MDH, générant une marge EBITDA de 22,6% en amélioration de 0,6 point par rapport à 2020.

Quant au résultat d’exploitation du groupe, il se situe à 144,4 MDH, avec une marge opérationnelle de 17,3%, en amélioration de 0,8 point. De ce fait, le résultat net consolidé de HPS s’établit, à fin 2021, à 98,8 MDH, (+17,1%) et de 10,2% sur une base pro forma. Cette évolution est principalement due à «l’amélioration du résultat financier, de la baisse du résultat non courant -sous l’effet des charges non courantes liées à la nouvelle organisation (5,9 MDH)- et de la mise en place de la contribution sociale de solidarité au Maroc (2,5 MDH)», détaille la multinationale. Au terme de l’année 2021, HPS dispose d’une position de trésorerie de 306 MDH, en progression de 36,5% par rapport à 2020.

Les activités du groupe, en forme
Dans le détail des activités de HPS, les revenus de l’activité Processing atteignent 207,1 MDH, en hausse de 111,6%, représentant désormais 26% des revenus consolidés, contre 14% en 2020. Cette dynamique s’explique par une très forte croissance organique (+40,3%) de l’activité et par la contribution des acquisitions de ICPS (International Card Processing Services Ltd) et de IPRC (Innovation Process Control). Les revenus de l’activité Solutions s’établissent à 495,8 MDH, (+ 3,6% par rapport à 2020 et 4,6% sur la base des chiffres 2020 pro forma). L’activité a aussi enregistré une solide performance commerciale en 2021, «avec un renforcement important du carnet de prospection et avec la concrétisation de nouveaux contrats de la part de plusieurs institutions de premier rang», indique le groupe.

L’activité Services, de son côté a connu un début d’année timide en termes de réalisations, du fait de l’impact des restrictions sanitaires en France. Cependant, l’allégement progressif de ces restrictions a permis de redresser les performances. HPS parle, à cet effet, de «mise en œuvre des synergies avec les autres activités du groupe et d’amélioration du contexte sanitaire, à partir du quatrième trimestre, qui ont contribué à limiter à 5,1% la baisse des revenus, laquelle était de -8,1% au premier semestre».

Mohamed Horani
Président du Conseil d’Administration

«Pour HPS, 2021 est une année de progrès. La poursuite de la stratégie de développement a permis au groupe de réaliser des avancées majeures. HPS a renforcé ses business modèles grâce, notamment, à la montée en puissance de son activité Processing, qui a intégré deux acquisitions d’envergure tout en réalisant une solide croissance organique. Notre plateforme de Processing PowerCARD dispose, désormais, d’une couverture géographique élargie à 27 pays en Afrique, faisant de HPS le leader du Processing sur le continent. Malgré les contraintes de mobilité, nos équipes ont pu continuer à déployer l’ensemble des projets à travers le monde et développer notre présence dans des régions à fort potentiel de croissance (Asie, Afrique du Sud,…). Pour continuer à supporter son développement dans le futur, le Groupe HPS a adopté une nouvelle organisation qui permettra d’accélérer la réalisation de sa stratégie de développement tout en augmentant sa capacité d’innovation et de recherche & développement».

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page