Éco-Business

Formation portuaire : L’IFP cherche de nouveaux objectifs stratégiques

Créé en 1984, l’Institut de formation portuaire (IFP) veut renforcer, en 2017n  sa position en tant qu’acteur de formation portuaire de référence au niveau continental. C’est à partir du mois de mars que la nouvelle stratégie sera mise sur les rails en vue de permettre à l’IFP de «faire face à de nouveaux enjeux induits par les profondes transformations et mutations du secteur portuaire national», indique l’Agence nationale des ports. Plusieurs paramètres devront être pris en compte dans le cadre de la stratégie projetée, à commencer par le développement de la compétitivité logistique et l’accélération de la réalisation de nouvelles infrastructures portuaires. En plus des exigences liées à la création et de requalification des ports qui sont inscrits dans le cadre de la stratégie portuaire à l’horizon 2030, c’est la nouvelle ingénierie «des modes d’exploitations portuaires et la mise en œuvre de nouvelles technologies ainsi que l’émergence de nouveaux métiers en relation avec la réforme du secteur et sa régulation», qui seront prioritaires lors du changement de cap attendu pour l’IFP. À souligner que l’évolution du commerce international vers l’Afrique de l’ouest nécessite l’ouverture de l’institut vers d’autres contextes portuaires et une nouvelle analyse de la demande et de l’offre en formation portuaire.

Cette nouvelle donne découle directement de «la politique volontariste du Maroc en matière de coopération avec les pays africains où la formation constitue un levier important», précise l’ANP. L’ensemble des process de l’institut seront concernés, notamment à travers l’analyse des clients et usagers de l’IFP, les programmes de formation, le personnel formateur et le mode de gouvernance. Le nouveau positionnement de l’institut devra également se baser sur des mesures d’accompagnement et des modalités de suivi du changement d’orientation de l’IFP attendu par la communauté portuaire.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page