Éco-Business

Crédit bancaire : des taux d’intérêt au plus bas, mais…

À 4,28% au premier trimestre 2022, le loyer de l’argent a enfoncé un nouveau plancher historique, battant le niveau du troisième trimestre 2020 (4,34%). La baisse a surtout profité aux entreprises. Mais, elle a peu d’influence sur la demande dans le contexte actuel. Les conditions sont demeurées quasi stables pour les ménages, notamment, pour le financement de leur logement. Le taux moyen du crédit à l’habitat s’est établi à 4,21% (-3 points de base sur trois mois) et s’est un peu plus rapproché de son niveau le plus bas enregistré au 2e trimestre 2019 (4,18%). 

La tentative de remontée du loyer de l’argent observée depuis le troisième trimestre 2021 s’est stoppée nette au cours des premiers mois de l’année. Le taux d’intérêt débiteur moyen a même enfoncé un nouveau plancher historique au premier trimestre 2022 en s’établissant à 4,28% contre 4,44% au dernier trimestre 2021.


Cette baisse provient principalement de la détente des conditions appliquées aux entreprises. Elles ont mobilisé des ressources auprès des banques à 4% en moyenne entre janvier et mars contre 4,26% le trimestre précédent et 4,23% à la même période en 2021.

En glissement trimestriel, le taux d’intérêt moyen du crédit à l’équipement a enregistré la plus forte baisse, soit 27 points de base devant ceux du crédit immobilier (-25 points de base) et des facilités de trésorerie (-23 points de base). Ces baisses ont principalement profité aux grandes entreprises qui ont vu leur coût d’emprunt diminuer de 36 points de base.

Pour les TPME, le gain se limite à 3 points de base. L’écart de taux d’intérêt entre les grandes entreprises et les TPME ressort à 120 points de base au premier trimestre 2022 contre 87 points de base le trimestre précédent.

De façon générale, la baisse du coût d’emprunt permet aux entreprises qui sont confrontées à un nouvel épisode de forte tension sur la trésorerie de financer leurs besoins à moindre coût.

En revanche, très peu arrivent à se projeter sur un horizon long et donc à profiter de la baisse des taux d’intérêt du crédit à l’équipement. La croissance de l’encours (crédit à l’équipement aux entreprises non financières) a décéléré au cours des derniers mois passant de 3,7% en janvier en rythme annuel à 2,7% en mars.

En dix ans, les ménages ont gagné 130 points de base sur les taux immobiliers


D’un trimestre à l’autre, les conditions de financement sont demeurées quasi inchangées pour les ménages. Le taux d’intérêt moyen du crédit à la consommation a augmenté de 3 points de base à 6,50%. En revanche, celui du crédit à l’habitat a reculé de 3 points de base par rapport au trimestre précédent et de 12 points de base comparé à la même période en 2021.

La compétition entre les banques sur ce marché s’est renforcée au cours des dernières années. Pour la banque, l’un des meilleurs leviers d’acquisition d’un client est le crédit immobilier dans la mesure où ces prêts engagent les bénéficiaires sur au moins 20 ans en moyenne.

La banque a donc le temps de construire une relation solide et d’équiper le client d’autres produits. En dix ans, les emprunteurs ont gagné 130 points de base sur le taux du crédit à l’habitat. Celui-ci s’est établi à 4,27% en 2021. Sur les trois premiers mois de 2022, il s’affiche à 4,21%.

Franck Fagnon / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page