Éco-Business

Centrale Danone : envers et contre la crise…

Si la crise sanitaire a eu raison des indicateurs de Centrale Danone, elle n’a cependant pas entravé les projets du groupe.

Le secteur de l’agroalimentaire n’a pas été épargné par la crise qui a eu un impact conséquent sur la consommation des ménages. Le marché du lait et des produits frais continue d’ailleurs sur son trend baissier initié au deuxième trimestre avec le début du confinement. En témoigne le chiffre d’affaire de Centrale Danone qui affiche, au terme du quatrième trimestre, un repli de 12% par rapport à la même période de 2019. En cumul à fin décembre 2020, les revenus consolidés du groupe ressortent «en léger repli de 2% par rapport à 2019», selon le top management.


Dans ce contexte, Centrale Danone a su adapter ses moyens de production et de distribution ainsi que son offre pour répondre aux besoins des ménages marocains. La société souligne en effet qu’en dépit de ce contexte particulier, elle a tenu à poursuivre «sa politique d’innovation afin de répondre toujours mieux aux besoins de ses consommateurs, tout en continuant à proposer des produits de grande qualité dans l’ensemble des catégories où elle intervient (Lait frais et UHT, produits laitiers frais et fromages)».

Dans ce sens, le groupe a enchaîné les nouvelles offres, notamment pour le lait UHT qui est désormais commercialisé sous un nouveau packaging «pratique et aseptique» permettant une longue conservation du produit. À cela s’ajoute, la mise sur le marché d’une gamme de produits laitiers fortifiés en fer et en vitamine D. Une initiative qui a vu le jour afin de lutter contre les carences en micronutriments chez les enfants au Maroc, affirmait le groupe. Au-delà de la stratégie commerciale, le groupe se penche également sur le volet de la gouvernance. Centrale Danone procèdera en effet au changement de sa dénomination sociale en y ajoutant le sigle «CD». Ce sigle a d’ailleurs fait l’objet d’un certificat négatif délivré par l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) le 27 janvier dernier. Une assemblée générale a été fixée dans ce sens au 10 mars prochain. La modification corrélative des statuts est également prévue.

Aida Lo / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page