Éco-Business

Aid Al-Adha: les hôtels en quête de clients

A l’approche de l’Aïd Al-Adha, les offres spéciales des hôtels pour célébrer la fête du sacrifice, dans une ambiance alliant tradition et détente, séduisent de plus en plus.

Ce mode tendance de célébrer les rites de cette grande fête religieuse, trouve davantage d’adeptes parmi les Marocains, d’autant plus que l’Aïd Al-Adha intervient cette année en pleine saison estivale.


Avec une agressivité commerciale apparente, en termes des tarifs et des services offerts, les établissements hôteliers ont investi plusieurs supports (réseaux sociaux, journaux..) pour attirer une clientèle en quête d’une escapade entre le luxe et la pure tradition marocaine.

Force est de constater que cette niche intéresse aussi bien les grands groupes hôteliers que les structures de moindre taille, ce qui confirme l’appétit grandissant pour le Spécial Aïd, qui figure désormais parmi les services phares proposés par les professionnels.

Les formules sur mesure des hôtels taillées pour tout type de clients, dénotent d’un savoir-faire affiné au fil du temps et une approche « customer-centric » sans faille. Chambres luxueuses, gastronomie variée, ambiance et surtout un personnel aux petits soins, tels sont les principaux arguments de vente dont usent les professionnels.

Ainsi, des hôtels proposent une offre en pension complète pour cette occasion, avec une cérémonie de sacrifice, un déjeuner buffet 100% marocain et des soirées folkloriques. Ils assurent, également, la préparation du mouton ramené par le client qui a le choix aussi d’opter pour un forfait qui inclut le mouton et les frais d’abattage et de préparation.

D’autres hôtels tentent d’offrir à leurs pensionnaires tout le luxe associé aux établissements de renom. Il s’agit de services de bien-être (SPA, massages,..), des activités sportives et nautiques, des randonnées, ainsi que des activités dédiées aux petits enfants.

Sur les réseaux sociaux, où les internautes se partagent leurs avis et feed-back sur un large éventail de produits et de services, les questions sur ces packages ne font pas défaut. Les clients ayant franchi le pas s’avèrent satisfaits de leur expérience et parlent avec nostalgie de leurs souvenirs d’un Aïd célébré autrement.

D’autres personnes, peu renseignées sur ce nouveau mode, sont pour le moins hésitantes, jugeant inconcevable de substituer les rites traditionnelles de l’Aïd el-Kebir et l’ambiance familiale y associée par un séjour dans un établissement hôtelier.

A tout cela s’ajoute le contexte particulier de la crise sanitaire de Covid-19 qui complique davantage les déplacements et les rassemblements, ce qui dissuade certains clients potentiels inquiétés suite à l’apparition de nouvelles mutations du virus plus virulentes.

Alors que le spectre de covid-19 plane toujours à la veille l’Aid Al-Adha, les hôteliers semblent encore placer de l’espoir dans cette occasion pour booster leur activité qui reprend progressivement des couleurs suite à l’allégement des restrictions sanitaires et l’ouverture des frontières.

Malgré la réticence d’un bon nombre de citoyens, les offres « Spécial Aïd Al-Adha » vont continuer à faire sensation comme chaque année, eu égard aux avis positifs véhiculés par les clients passés par l’expérience et le sens de créativité des hôteliers de plus en plus rodés à l’exercice.

AK

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page