Éco-Business

Aérospatial : Sabca confirme sa stratégie pour le Maroc

15 mois après la signature d’un contrat portant sur l’assemblage des aérostructures du PC-12 de Pilatus, Sabca, société belge et sa maison- mère Orizio, confirment leur implantation au Maroc.

Sabca, filiale du groupe Orizio, inaugure sa nouvelle usine en périphérie de l’aéroport de Casablanca, en présence de Taoufiq Moucharraf, secrétaire général du ministère de l’Industrie et du commerce, des membres du Conseil d’administration du groupe Orizio, du management de Sabca et des représentants du constructeur d’avions, Pilatus. L’acteur aéronautique entend s’affirmer comme un partenaire industriel et d’ingénierie stratégique clé de l’industrie aérospatiale au Maroc (aviation civile, défense, spatial et drones), tant en matière de maintenance que de conception, de production et d’innovation.
Avec 240 emplois créés et un investissement de plus de 180 MDH dans la construction de cette nouvelle installation de 16.000 m², la nouvelle usine Sabca Maroc représente un maillon de plus dans le développement de cette entreprise et de sa maison mère, Orizio. Taoufiq Moucharraf, secrétaire sénéral du ministère de l’Industrie et du commerce, s’est réjoui de l’intérêt porté par le groupe belge au secteur aérospatial marocain.
«C’est une nouvelle ère qu’entame, aujourd’hui, l’industrie aéronautique marocaine avec le lancement d’une activité pionnière dans notre pays, qui consiste en la fabrication et l’assemblage quasi-complet de la structure d’un aéronef», a-t-il affirmé.
Avec des clients tels qu’Airbus, Pilatus, Daher ou Dassault, Sabca Maroc apporte sa contribution précieuse à l’offre d’équipements développés par Sabca, en offrant – sur près de 16.000 m² – des solutions en matière d’assemblage, de peinture, d’équipements, de tests multiples et de composants électriques.
«Nous sommes très fiers d’offrir un large éventail d’expertise dans la conception d’aérostructures métalliques et composites, la fabrication, l’assemblage et la conception d’équipements d’actionnement pour le secteur de l’aviation générale. Le contrat, qui nous lie à Pilatus, est à cet égard très révélateur de la compétence que nous avons d’ores et déjà développée au départ de cette usine», déclare Thibauld Jongen, CEO de Sabca. À noter que le premier fuselage et la première structure d’aile assemblés dans la nouvelle installation de Sabca, à Casablanca, ont été achevés à l’occasion de cette cérémonie d’inauguration, et sont prêts à être livrés à la ligne d’assemblage final de Stans, en Suisse.
Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO
Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page