Auto

Une nouvelle nomination pour Moncef Ahabchane

Après avoir occupé diverses fonctions à responsabilité au sein du groupe Renault, Moncef Ahabchane vient d’être de nouveau promu. Ce Marocain qui, précédemment, avait assuré la direction financière d’Oyak-Renault (Turquie), ensuite la Direction du contrôle des partenariats, puis celle dite de la Performance et du Contrôle du commerce pour Renault monde, a ensuite été nommé vice-président Control Programmes et Investissements de Renault Group. Avec l’arrivée de Luca de Meo, une division Turnarround Revenue Optimisation (redressement et optimisation des revenus) a été créée afin d’accompagner le redressement de Renault, en amont de la présentation du plan stratégique Renaulution.

C’est là et plus précisément en octobre 2020 que Moncef, en complément de ses fonctions, s’est vu attribuer la casquette de vice-président de cette division (Turnarround Revenue Optimisation). Via sa fonction, il a été en charge d’accompagner le plan stratégique «Renaulution» sur le volet redressement des marges et des revenus, sachant que l’un des axes clés de cette stratégie est de réorienter les priorités vers la valeur (la profitabilité) plutôt que les volumes de ventes. Un challenge au vu du contexte actuel, à la fois marqué par la pénurie de semi-conducteurs, le renchérissement des matières premières, mais aussi l’annonce du groupe d’une électrification totale de sa gamme en 2030. Depuis le premier février 2022, Moncef s’est vu confier une nouvelle mission en rejoignant l’Alliance Purchasing Organization et en étant nommé VP de la direction Achats, innovation et transformation. Ce dernier volet englobe aussi bien la transformation digitale que la transition énergétique, mais aussi l’optimisation des fournisseurs, allant jusqu’à opérer une rupture dans la chaîne de valeur. Un challenge que cet expatrié marocain entend relever avec tout le sérieux et l’abnégation qu’on lui connaît.

Jalil Bennani / Les Inspirations ÉCO AUTOMOBILE

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page