Auto

Saham Assurance étoffe ses Check Auto Express

L’assureur affilié au groupe Sanlam améliore les prestations de ses Check Auto Express, centres d’indemnisation rapide, en y proposant désormais deux options de réparation. Objectif : prendre pleinement en charge le sinistré quel que soit son recours à ces centres, opérant en mode «guichet unique».

L’indemnisation rapide et immédiate, sans trop de va-et-vient ni de tracasseries ou de paperasse administrative. Voilà un «produit» devenu à la mode, si ce n’est incontournable, proposé aux automobilistes par les assureurs. Parmi eux, Saham Assurance a été le pionnier en la matière avec la mise en service de son premier centre d’indemnisation rapide, à Casablanca, il y a plus d’une douzaine d’années déjà, du temps où la compagnie s’appelait encore CNIA Saada !

Depuis lors, de l’eau a coulé sous les ponts et ces centres, baptisés Check Auto Express, sont aujourd’hui au nombre de 7, couvrant 6 villes, à savoir Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech, Agadir et Fès. Ces lieux de recours fréquentés par les sinistrés innovent ce mois-ci avec l’ajout de nouveaux services. En effet, et si jusqu’ici le sinistré ne pouvait y trouver qu’une seule proposition : son chèque d’indemnisation, à prendre ou à laisser, il a désormais la possibilité de choisir entre une réparation dans un garage agréé par Saham ou une remise en état auprès du garagiste de son choix.

Concrètement, et selon le directeur de la Plateforme sinistres auto matériels chez Saham Assurance, Adil Machmoum, le gestionnaire présent au centre proposera d’abord au sinistré de faire le parcours d’indemnisation rapide, s’il y est éligible et qu’il le souhaite. Si le sinistré ne peut ou ne veut passer par cette procédure, les deux autres issues lui sont proposées, expliquées et coordonnées à travers un accompagnement personnalisé. Ainsi, et dans le cas d’une réparation auprès d’un centre agréé, le véhicule est pris en charge sur le champ et expertisé pour, ensuite, aboutir à une échéance de restitution et avec des délais sur lesquels la compagnie s’engage. «Il lui sera livré à l’issue des réparations, avec une garantie d’un an sur les travaux effectués», indique un communiqué de Saham.

Dans le second cas, le sinistré préférant passer par son propre garagiste, et se présenter ensuite au Check Auto Express avant d’entamer les réparations, n’aura qu’à faire valider le devis dudit garage auprès d’un expert présent sur place. Une fois que ce dernier aura donné son feu vert, débutera la remise en état et les réparations effectuées seront jaugées par le même expert en vue d’une indemnisation du client. Mieux encore, et pour mieux soutenir l’assuré, celui-ci pourra récupérer un véhicule de remplacement (si son contrat le prévoit), lequel sera mis à sa disposition, soit au niveau du centre ou carrément chez lui ! Autre «gentillesse» promise, si le sinistré est dans l’incapacité de se déplacer au centre, un expert lui est envoyé pour prendre des photos avant, pendant et après la réparation.

Dans tous les cas, la procédure initiale ne prendra pas plus d’une trentaine de minutes au sein du Check Auto Express, qui opèrera ainsi selon le mode du guichet unique, évitant ainsi les incertitudes et la lenteur des démarches que vivent bien des automobilistes victimes d’un accident. C’est ce qu’a souligné le directeur général délégué, Abdessamad Talbi (photo), indiquant «en plus de leur mission historique qui est l’indemnisation rapide, les Check Auto Express deviennent des centre de services de bout en bout». Il reste enfin à préciser que le montant de l’indemnisation est plafonné à 10.000 DH, ce qui laisse entendre que cette procédure sera plutôt limitée aux dégâts de carrosserie relativement légers. Un plafond qui est à l’étude et qui n’est pas figé dans le temps, nous assure-t-on du côté de cette compagnie qui se dit résolue à continuer à innover, comme elle l’a toujours fait.

Jalil Bennani / Les Inspirations ÉCO AUTOMOBILE

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page