Auto

Pneus : évitez à tout prix les gommes à la gomme !

Loin de nous l’idée de vous mettre la pression, mais vous mésestimez probablement, comme la plupart des automobilistes, le rôle joué par les pneus dans le comportement de votre véhicule – sur les routes mouillées de ces derniers jours, à plus forte raison. Et cela risque de vous coûter cher; bien plus cher que si vous gonflez un peu votre budget pneumatiques…

Des gommes bas de gamme ou usagés gommeront toutes les vertus du véhicule qui les chausse, fût-il le plus abouti. Absolument toutes. En fait, le pneu est un poste de dépense sur lequel le critère du rapport qualité-prix mérite une mention supplémentaire : il faudrait le rebaptiser rapport qualité-prix-de-la-vie-humaine ! La monoplace de F1 de Verstappen, la bagnole absolue, campée sur des savonnettes, sur des pneus de 18 pouces rechapés, négociés “sévère” à Derb Ghallef, ou sur des roues galette, plutôt que sur les Pirelli réglementaires, se vautrerait en beauté.

La raison est simple : le pneu est l’unique élément en contact avec la route. Il se charge, seul, de l’intermédiation entre l’environnement extérieur et la colonne de direction, le groupe motopropulseur, les disques et étriers de freins… Lorsqu’il affiche un bon état, la bonne pression, et qu’il est conforme aux spécifications recommandées par le constructeur du véhicule, c’est donc la caution d’une tenue de route équilibrée, d’un passage au sol optimal de la force motrice du véhicule, d’un freinage mordant…

Le pneu est aussi un élément central des liaisons au sol, de la suspension d’un véhicule. Il amortit, absorbe les frottements et les chocs, subit plus de 20 millions de déformations au cours de son cycle de vie. Il joue aussi un rôle prépondérant dans l’insonorisation du véhicule, ainsi que dans la consommation. Les pneus d’une voiture sont responsables, en moyenne, de plus de 20 % de sa consommation en énergie.

Des pneus offrant une faible résistance au roulement, les fameux pneus verts (écolos), par exemple, dotés d’une gomme spéciale, plus tendre, sont l’assurance d’une consommation plus faible et, partant, d’une empreinte carbone moindre, mais, si vous avez fait mieux que lire en diagonale le début de ce papier, cela se fera au détriment des aptitudes générales du véhicule.

Tenez-vous le pour dit : l’impact énergétique du meilleur pneu vert ne surpassera jamais celui d’un pneu normal exagérément usagé ! Gare au défaut d’adhérence et, sur sol mouillé, à l’aquaplaning, phénomène se produisant lorsque l’eau s’accumule à l’avant de vos pneus plus rapidement que le poids de votre véhicule n’est capable de l’évacuer, synonyme, neuf fois sur dix, de perte de contrôle du véhicule.

Quand les remplacer ?
La  durée de vie d’un pneu est tributaire d’un grand nombre de facteurs. La qualité du produit entre évidemment en ligne de compte. Le type de véhicule aussi. Cependant, ce sont les conditions d’exploitation du pneu qui ont l’incidence la plus forte sur son usure. Le style de conduite, mais aussi la géographie, les conditions météorologiques, ou l’état du réseau routier arpenté, font figure de paramètres déterminants. Un défaut de parallélisme ou d’équilibrage peut également entraîner une usure prématurée ou une déformation de la bande de roulement de vos pneumatiques.

Un sous-gonflage récurrent aussi (gardez à l’esprit que le pneu supporte jusqu’à 50 fois son poids). En règle générale, l’espérance de vie d’un pneu varie de 3 à 10 ans et de 20.000 à 90.000 km, mais un amateur de conduite sportive vivant dans une région du monde où l’amplitude thermique est forte (à la montagne, par exemple) et où les routes sont jonchées de nids-de-poule fumera ses boudins en un rien de temps.

Petit détail d’importance : les pneus montés sur un même essieu doivent être identiques, dans l’idéal, présenter un niveau d’usure similaire.

Comment savoir qu’ils sont vraiment cuits ?
La limite d’usure légale d’un pneu est atteinte quand ses sculptures présentent une profondeur inférieure à 1,6 mm sur 75 % de la largeur du pneu. Sachant qu’un pneu de voiture neuf dispose en moyenne de sillons d’une profondeur de près de 10 mm, il y a de la marge.

Des petites jauges de profondeur de sculptures sont disponibles dans le commerce, notamment sur le Net, mais sachez que tous les pneus disposent de témoins d’usure, des petites protubérances de gomme positionnées qui jalonnent leur rainure principale. Lorsque la bande de roulement arrive à sa hauteur, vous êtes bons pour passer à la caisse !

Comment déchiffrer les informations d’un pneu ?
Quand vous devrez remplacer les pneus de votre véhicule, on vous conseille de désactiver le «mode freestyle». Vous seriez inspirés de suivre à la lettre les recommandations du constructeur. Même les upgrades en matière de taille, très courants dans le monde du tuning, sont déconseillés. Les montes surdimensionnées peuvent avoir des effets désastreux sur le comportement routier, la sécurité active, le confort de roulement, la consommation…

Les spécificités idéales sont mentionnées dans la documentation technique de votre véhicule, de même que sur le flanc de ses pneus d’origine. Si vous n’avez aucune notion en la matière, vous risquez de faire une «Champollion», de vous triturer le cerveau pour décoder les informations en question. De vrais hiéroglyphes aux yeux d’un non-initié que les combinaisons de chiffres et de lettres comme 245/50R17, à titre d’exemple.

Kézako ? Décryptage : le premier chiffre fait référence à la largeur, en millimètres, du pneumatique (245 mm), le second à sa hauteur de flanc et c’est un pourcentage (50 %), tandis que la lettre R indique qu’il s’agit d’un pneu à structure radiale et que le dernier chiffre, exprimé en pouces (17’’), est celui du diamètre intérieur du pneu. Le pneu comporte aussi des informations relatives à la charge et à la vitesse qu’il supporte.

Un chiffre et une lettre permettent de décrypter ces deux indices. Par exemple, un 92W signifie que le pneu peut supporter une charge de 630 kg et rouler à une vitesse maximale théorique de 270 km/h.

Mehdi Labboudi / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page