Auto

Mondial de l’auto de Paris : le groupe Renault s’illustre (VIDEO)

En assurant sa présence effective au Mondial de l’automobile de Paris, qui fait son grand retour après les annulations de ces dernières années en raison de la pandémie du Covid-19, le groupe Renault confirme ses grandes ambitions. 

Le groupe Renault nous a généralement habitués à faire le show à l’occasion du Mondial de l’automobile de Paris. Pour cette 89e édition, qui revient après pas moins de quatre années d’interruption dues au covid, le groupe, fidèle à sa réputation, n’a pas fait les choses à moitié. Le constructeur automobile, qui affirme son amour pour l’automobile, s’est illustré à travers la présentation d’une série de véhicules préfigurant ses modèles automobiles du futur. Il faut dire que Renault s’est assigné comme mission «de définir les nouvelles tendances, de maîtriser le high-tech et d’incarner l’esprit du vrai renouvellement sur le marché». C’est ainsi qu’intervient l’innovation qui fait partie intégrante de l’ADN de la marque, et ce depuis plus d’un siècle. C’est justement l’innovation qui se traduit à travers les concept cars qu’elle présente au Mondial de l’auto de Paris qui ferme ses portes le 23 octobre.

À commencer par l’emblématique 4L, qui rend hommage à sa célèbre aïeule, vendue à 8 millions d’exemplaires. Incarnant la simplicité, la vivacité, la solidité et l’aventure, elle sera 100% électrique, comme c’est le cas pour toute la gamme. Le constructeur a profité de l’occasion, comme nous l’annoncions dans notre édition du 19 octobre, pour dévoiler le concept 4ever Trophy E-Tech 100% electric, et pour fêter les 25 ans de la 4L Trophy. Autre légende qui fait son grand retour, la Renault 5, également présente à ce Salon.

Cette citadine, prédestinée à devenir une légende, redéfinit les règles pour le futur lancement de la R5, Super5 et R5 Turbo dans l’objectif d’augmenter le nombre de véhicules électriques en circulation en Europe. Comme sa devancière, elle projette de devenir une voiture populaire réduite à l’essentiel, mais avec une réinterprétation moderne: «silencieuse, high-tech, vertueuse et pétillante». On l’aura compris, l’électrique sera au cœur de l’avenir proche de Renault.

Cette électrification est ainsi incarnée par le Scenic Vision qui est un concept car à moteur électrique complété par un dispositif à hydrogène. Il relève des objectifs stratégiques de développement durable de Renault en matière d’environnement, de sécurité et d’inclusion. Et pour cause, le design et les équipements du Renault Scenic Vision sont tournés vers l’avenir. De plus, le véhicule utilise principalement des matériaux recyclés et recyclables afin de propulser la mobilité dans une nouvelle ère. Au Maroc, il ne faudra pas attendre longtemps pour introduire certains de ces modèles. Le management promet ainsi le lancement prochain de l’Arkana, de la Megane E-tec et l’Austral.

Dacia, on ne parle plus de low-cost
Dire que Dacia est une marque automobile low-cost peut paraître désuet tant elle monte en gamme. Il n’y a qu’à voir le dernier concept car présenté au Mondial de l’auto pour s’en rendre compte. Le Manifesto se veut être un concentré des valeurs de la marque. «C’est un véhicule essentiel, robuste et éco-smart, conçu pour évoluer aisément sur tous les terrains», nous indique-t-on auprès de la marque. Et d’ajouter, «avec ce concept car, nous allons plus loin dans notre exploration de l’outdoor, et imaginons un moyen simple et accessible de profiter du plein air, que ce soit pour travailler ou pour se détendre». En attendant de le voir sur les routes, Dacia, qui entend évoluer avec son temps, pour mieux s’adapter aux attentes de sa clientèle, ouvre un nouveau chapitre de son histoire avec sa nouvelle identité de marque. Objectif: la rendre plus contemporaine et plus affirmée. À noter que ce nouveau logo équipera la totalité de la gamme et des points de vente d’ici la fin d’année.

Alpine, une introduction très attendue
Comme nous l’annoncions dans notre édition du mardi 18 octobre, Alpine, la marque sportive du groupe Renault, va être distribuée au Maroc, dès le printemps prochain, à travers deux concessions, une à Casablanca et l’autre à Rabat. Une bonne nouvelle pour tous les afficionados. Et Dieu sait qu’il en y a beaucoup dans le Royaume !

Jules Gabas / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page