Auto

Industrie automobile : Clayens NP Morocco s’agrandit

Clayens NP Morocco a récemment procédé à l’extension de son usine basée à Mohammédia. Celle-ci devrait générer un chiffre d’affaires supplémentaire de 120 MDH et 100 nouveaux emplois, pour un effectif total de 550 emplois. L’objectif est aussi de faire de la représentation du groupe au Maroc «une usine 4.0».

L’équipementier automobile Clayens NP Morocco étend son unité industrielle située à Mohammedia. Spécialisée dans la production de pièces métalliques de précision destinées aux secteurs automobile, électrique et électronique, Clayens NP Morocco a procédé à l’inauguration de cette extension, en présence du ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.


Dans une déclaration en marge de la cérémonie d’inauguration, le ministre a indiqué que cette unité est un «véritable modèle à plusieurs titres», relevant qu’il s’agit d’une «usine 4.0 de dernière génération qui produit des pièces très complexes et de bonne qualité pour l’automobile, dans les délais impartis et aux meilleurs prix, gagnant ainsi la part de marché chinoise destinée à l’Europe en offrant un coût plus compétitif à partir du Maroc». Réalisée pendant la période de crise sanitaire et «ayant nécessité un investissement de 73 MDH, cette extension assurera l’augmentation de 70% de la surface de l’usine», explique Clayens NP Morocco dans un communiqué.

Le groupe explique ainsi que l’extension de son usine permettra de générer un chiffre d’affaires supplémentaire de 120 MDH et 100 emplois, portant, de ce fait, la totalité de l’effectif à 550 emplois. Dans le détail, l’investissement consenti a consisté en l’installation de nouveaux équipements dotés de technologies de pointe visant à améliorer et à optimiser les procédés de fabrication, dans le cadre du processus de digitalisation de l’usine ayant pour objectif d’en faire «une usine 4.0».

À ce propos, le directeur général de Clayens NP Morocco, Youssef Hedda, a relevé que cette usine connectée représente un atout compétitif pour la réactivité industrielle du groupe. Elle permettra de créer une centaine d’emplois à haute valeur ajoutée et d’accroître la capacité de production locale du groupe qui compte, actuellement, près de 1.400 pièces automobiles au sein des écosystèmes automobiles marocains («moteurs et transmission», «câblage automobile», «intérieur véhicule & sièges» et «métal/emboutissage»).

Clayens NP Morocco note que cette extension répond également à l’objectif de décarbonation entamé par le groupe il y a quatre ans afin de réduire, à l’horizon 2023, son empreinte carbone par l’utilisation de l’énergie solaire. À noter que l’usine de Clayens NP au Maroc est celle qui concentre le plus de technologies au sein du groupe, et qui s’illustre comme étant l’une des plus performantes de son réseau d’opérateurs de par le monde. «Cette usine a démarré avec des ingénieurs et techniciens 100% marocains et le responsable de l’ingénierie a aidé à démarrer la même usine en Inde. C’est le pays le plus compétitif dans le secteur automobile.

Au Maroc, nous sommes capables de fabriquer des pièces complexes avec la meilleure compétitivité mondiale. Il faut savoir que le taux d’intégration en Inde est de 92%. Au Maroc, il est de 60%, mais nous avons un avantage compétitif majeur qui est le savoir-faire et les ressources humaines», a expliqué Moulay Hafid Elalamy.

À travers son usine au Maroc, Clayens NP a réussi à développer des solutions globales, innovantes et de qualité destinées à ses clients grâce aux compétences marocaines et à l’usage optimal des diverses technologies mises en œuvre. Cette installation conforte également le positionnement du royaume en tant que plateforme compétitive de production et d’exportation d’équipements et de véhicules automobiles à l’échelle mondiale, s’est félicité le ministre. Pour rappel, le groupe Clayens NP est présent au Maroc depuis 2003 à travers sa filiale NP Morocco. Il est spécialisé dans la production de pièces diverses, notamment les mécanismes de serrures électroniques, connecteurs pour les pompes moteur, LED signalétiques pour poids lourds, leviers d’appuis-tête, goulottes pour faisceaux de câbles et systèmes de chauffage. L’usine de Mohammedia fournit plusieurs clients internationaux comme Leoni, SEWS, TESCA et tout récemment PSA, désormais Stellantis, avec la production du système de chauffage de son véhicule électrique, la Citroën AMI.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page