Auto

DOSSIER AUTO. La LLD, clé de voûte de la voiture d’entreprise

Si la location longue durée a la cote auprès des entreprises, c’est parce qu’elle leur offre de réels avantages, dont une maîtrise des coûts liés au parc automobile et une tranquillité leur permettant de se focaliser sur leur cœur de métier.

Bien qu’encore en deçà de son potentiel, la location longue durée (LLD) a pris son envol sur le marché automobile national depuis quelques années déjà. Comparée à l’acquisition de voitures en fonds propres, la LLD se veut une alternative intéressante surtout pour les entreprises qui accordent à leurs managers des véhicules de fonction. Cette percée sur le marché national est justement due à la performance et au développement qu’ont connu ses différents métiers connexes, notamment celui de la banque et de l’assurance, mais aussi le marché B to B des véhicules neufs. Ces secteurs ont en effet contribué à baliser le terrain pour ce mode de financement. Résultat : le choix de la LLD est de plus en plus retenu par les gestionnaires de flottes d’entreprises, aussi bien dans le secteur privé que public.


Selon une étude menée par l’Association nationale des loueurs longue durée (ANALOG) en 2019, le mode de financement automobile par la LLD a été utilisé par près d’une entreprise sur quatre (24%), qui l’a privilégié, en premier lieu, pour les services proposés et la gestion du financement, lesquels présentent plusieurs avantages comparés aux autres solutions de financement. La même étude indique que la majorité des clients de la LLD y ont eu recours par initiative propre (36%) ou par habitude (30%), et que le choix d’un fournisseur de ce type de location se fait le plus souvent via la banque de l’entreprise, après étude des offres des différents opérateurs ou en recourant systématiquement à celui du groupe auquel l’entreprise est affiliée. Ces statistiques montrent que la LLD est la solution parfaite pour les entreprises qui souhaitent se focaliser sur leur cœur de métier, réduire et maîtriser les coûts de gestion de leur parc automobile.

Selon l’ANALOG, le marché de la LLD est estimé à près de 45.000 véhicules loués. Sur un potentiel de 170.000 véhicules neufs vendus annuellement, la LLD capte 10.000 unités/an en termes d’achat. Un chiffre non négligeable qui ne traduit, cependant, pas tout le niveau d’expertise et la valeur ajoutée en services complets qu’offrent les opérateurs de la LLD, appuyés par des banques ayant des lignes de crédit dédiées à cette activité et des assurances capables d’assurer des flottes importantes en volume ou en valeur.

Jalil Bennani / Les Inspirations Éco Auto

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page