Auto

Automobile : le secteur reprend des couleurs en juillet

Le marché de l’automobile confirme sa reprise au terme des sept premiers mois de l’année. Ainsi, en juillet, les ventes ont enregistré  une hausse de 14,5% par rapport à la même période en 2019.  C’est ce qui se dégage des dernières statistiques publiées par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc. 

Le marché automobile marocain renoue avec la croissance. La reprise, observée pour le premier semestre de l’année 2021, est aujourd’hui confirmée pour le mois de juillet, qui se démarque par rapport à 2020, année où les ventes ont chuté drastiquement en raison de la crise sanitaire. Selon les dernières statistiques, publiées par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam) pour le mois de juillet, les ventes de voitures neuves au Maroc ont atteint 107.383 unités durant les sept premiers mois de l’année, en croissance de 14,5% par rapport à fin juillet 2019. À noter que ce chiffre est réparti sur les véhicules particuliers (VP) qui ont enregistré 94.959 nouvelles immatriculations, en hausse de 12,89%, ainsi que sur les véhicules utilitaires légers (VUL) qui ont atteint les 12.424 unités écoulées, soit une augmentation de 28,49% par rapport à juillet 2019.


Le top 3 des ventes inchangé
Selon l’analyse mensuelle de l’Aivam, et s’agissant des performances des marques,  la marque Dacia continue de dominer le marché des VP avec une part de 28,62%, ce qui équivaut à 27.173 unités vendues. Elle est suivie par Renault, qui a enregistré 13.584 voitures écoulées, avec une part de marché de 14,31%. Hyundai vient en troisième position avec 7.518 voitures vendues et une part de 7,92%. Opel occupe le quatrième rang avec 4.717 voitures et une part de 4,97%, suivi de Skoda en cinquième position avec 1.941 voitures et une part de 3,06%, détaille l’Aivam dans ses statistiques mensuelles. L’association note par ailleurs que les marques Ford, Nissan, Toyota et Kia ont réussi à écouler 2.833, 2.807, 2.768 et 2.430 unités, avec des variations respectives de 24,75%, 9,14%, 7,12% et 171,21%. En revanche, les ventes de véhicules particuliers neufs appartenant à la marque Volkswagen ont reculé de 17,79% pour atteindre 4.284 voitures, alors que celles de Fiat, de Citroen et de Peugeot ont affiché des régressions respectives de 16,55%, 10,91% et 1,01%. Pour ce qui est de la catégorie des véhicules utilitaires légers (VUL), L’Aivam note que la marque indienne Mahindra a réussi à rehausser ses ventes de 461,54% à 73 unités. La marque est talonnée Dongfeng Sokon (DFSK), qui affiche un rebond de 203,81% (ce qui équivaut à 2.473 véhicules vendus).

Le Premium ne connaît pas la crise
Pour ce qui est des ventes des voitures «Premium», il faut savoir que cette catégorie n’a pas vraiment pâti des effets de la crise sanitaire. Au premier semestre 2021, la catégorie représentait 9,5% des ventes totales des VP. Elle avait assuré une croissance satisfaisante de 26% par rapport à la même période en 2019. Le Premium croît en effet, plus vite que le reste du marché des véhicules particuliers au Maroc. Ainsi cette tendance se confirme aussi pour le mois de juillet, car Audi a vendu 2.235 unités, soit une part de marché de 2,35%, BMW a enregistré 2.007 véhicules et une part de 2,11%, et Mercedes a vendu 1.627 unités, détenant une part de 1,71%.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page