Maroc

Gestion du risque de change : les mauvaises habitudes ont la peau dure

L’évolution du marché des changes vers la libéralisation ne se fera pas sans une amélioration des comportements et habitudes. Dans le cadre de la mise en place, de manière optimale, de leurs actions de couverture, les professionnels des salles de marché font des recommandations aux dirigeants de PME. Spéculation, rétention d’informations, manque de transparence... Les mauvaises habitudes ont la peau dure chez les rares chefs d’entreprises qui optent pour des techniques de couverture de change. Dans notre édition n° 2997...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page