Maroc

Gazoduc: Après la décision de l’Algérie, quelles solutions pour le Maroc ?

Pour compenser la fermeture du Gazoduc Maghreb-Europe, effective depuis dimanche, qui entraîne de facto la rupture d’approvisionnement des centrales à cycle combiné de Aïn Beni Mathar et de Tahaddart, le recours au charbon est l’un des scénarios les plus probables à court terme.  Les centrales de Mohammédia et de Jerada 350, devront tourner à plein régime.  Au Maroc, tout le monde l’attendait ! La nouvelle est finalement tombée dimanche : l’Algérie a décidé de ne pas reconduire l’accord sur le...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page